1 min de lecture Faits divers

Une statue de Simone Veil taguée à la Roche-sur-Yon

Un buste à l'effigie de l'ancienne ministre, disparue en 2017, a été recouvert d'une peinture bleue, cinq jours seulement après son inauguration.

Simone Veil, le 25 janvier 2011 près de Paris
Simone Veil, le 25 janvier 2011 près de Paris Crédit : AFP / Archives, Boris Horvat
micro générique
La rédaction numérique de RTL

À la Roche-sur-Yon (Vendée), un buste à l'effigie de Simone Veil, décédée en juin 2017, a été vandalisé. La statue en bronze, implantée sur une place et inaugurée il y a cinq jours et dédiée à l'ancienne ministre, a été recouverte d'une peinture bleue.
Comme le rapporte Ouest France, la mairie de la Roche-sur-Yon a décidé de recouvrir le buste d'un film plastique, en attendant son nettoyage par les agents municipaux. Luc Bouard, le maire de la ville, a déposé une plainte au matin du lundi 16 décembre. "C'est une vraie colère de voir ça", déclare-t-il. À France Bleu Loire Océan, il dénonce "l'irrespect de cette volonté de mettre en avant quelqu'un qui servi son pays".
De son côté, Yvan Mercier, l'artiste derrière la statue, affirme à Ouest-France être "très touché" par cet acte de vandalisme. Il apportera son aide pour la restauration de son oeuvre. Plusieurs internautes n'ont également pas tardé à réagir, dénonçant pour la plupart un acte "honteux".

Un acte "honteux"

Le 11 février dernier, un autre acte de vandalisme avait créé l'indignation. Dans le 13ème arrondissement de Paris, des boîtes aux lettres peintes avec des portraits de Simone Veil avaient été recouvertes par des croix gammées.

L'ancienne ministre est entrée au Panthéon le 1er juillet 2018, faisant d'elle la cinquième femme à figurer sur la liste des grands personnages ayant marqué l'Histoire de France. Son combat pour le droit à l'interruption volontaire de grossesse est particulièrement salué.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Simone Veil Vendée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants