1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Tuerie du Grand-Bornand : l'affaire Flactif, une histoire de jalousie
2 min de lecture

Tuerie du Grand-Bornand : l'affaire Flactif, une histoire de jalousie

En 2003, Xavier Flactif, sa femme et leurs trois enfants disparaissent du jour au lendemain mystérieusement de leur domicile au Grand-Bornand, en Haute-Savoie. Ce n'est que quelques mois plus tard que le doute sera définitivement levé.

Le chalet de la famille Flactif, au Grand-Bornnand
Le chalet de la famille Flactif, au Grand-Bornnand
Crédit : JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
L'INTÉGRALE - L'affaire Flactif : la tuerie du Grand-Bornand
00:44:30
L'ENQUÊTE - L'affaire Flactif : la tuerie du Grand-Bornand
00:13:38
Jean-Alphonse Richard & Alexis Kergus

Le samedi 12 avril 2003, Mario, 14 ans, vient passer les vacances de Pâques chez sa mère, Graziella, une femme de 36 ans, remariée au promoteur immobilier Xavier Flactif. Ils habitent en Haute-Savoie, dans la commune du Grand-Bornand. Mario va pouvoir retrouver son demi-frère, Grégory, 7 ans, et ses demi-sœurs Laetitia et Sarah, 9 et 10 ans. 

En arrivant, Mario n'aperçoit pas le Toyota 4X4 rouge de son beau-père. Il n'y a personne pour ouvrir la porte et sa mère n'est pas joignable. La gendarmerie est avisée de cette absence qui paraît pour le moment temporaire. Dans la soirée, les restaurateurs du coin entrent dans le chalet par une porte-fenêtre qui n'était pas verrouillée. La maison est vide, il n'y règne aucun désordre, tout a été rangé. 

Le lendemain matin, après une nuit d'attente, Mario retourne sur place. Il remarque deux ordinateurs allumés, un dossier dans la cheminée, des lits sans draps. Les gendarmes arrivent sur place, une cinquantaine de militaires quadrillent le secteur du Grand-Bornand. La rivière du Borne est explorée tout comme les rives du lac d'Annecy, à la recherche du 4X4 rouge. Un hélicoptère survole les lieux, mais rien

Les déboires financiers du père à l'origine ?

Le 20 avril, huit techniciens de l'Institut de recherches criminelles de la Gendarmerie, l'IRCGN, s'installent pour trois jours dans le chalet. Au sous-sol, un carré de moquette murale a été découpé. Une douille de petit calibre, provenant sans doute d'un pistolet automatique, est retrouvée au dernier étage. Le 22 avril, le procureur d'Annecy ouvre une information judiciaire pour enlèvement et séquestration.
 
Le 13 mai 2003, le Toyota Land Cruiser est retrouvé sur un parking de l'aéroport de Genève, généralement fréquenté par les frontaliers. Le véhicule a lui aussi été nettoyé, un morceau de moquette a été découpé au cutter. Il y a des traces de sang. Le père, Xavier Flactif, acculé par des déboires financiers, aurait-il commis l'irréparable ? Ce n'est que quelques mois plus tard que le suspense sera totalement levé, avec une issue plutôt inattendue... Le locataire du chalet, David Hotyat, est vite mis en cause. La jalousie serait au centre de l'affaire.

Les invités de "L'Heure du crime"

À écouter aussi

- Patrick-Alain Bertoni, journaliste qui a suivi l'affaire pour le journal hebdomadaire départemental Le Faucigny

- Général François Daoust, ancien directeur de l'IRCGN et du Pôle judiciaire de la gendarmerie,
Professeur de sciences criminelles à l'université de Cergy Paris 
- Me Didier Leick, l’un des avocats de David Hotyat

L'équipe de l'émission vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/