1 min de lecture Justice

Toulouse : un ancien conseiller municipal mis en examen pour viols

Un ex-conseiller municipal a été mis en examen pour viols et agression sexuelle ce jeudi 5 décembre. Le suspect, qui a démissionné en octobre, a nié catégoriquement les faits.

Une vue de la ville de Toulouse
Une vue de la ville de Toulouse Crédit : Pixabay
Lilas Fournier et AFP

L'enquête continue contre un ex-conseiller municipal de Toulouse. Frédéric Brasilès, élu en 2014 sur la liste du maire LR, a été mis en examen ce jeudi 5 décembre pour deux viols et pour "agression sexuelle". Les viols auraient été commis en 2007 et 2012, selon le parquet de Toulouse. L'agression sexuelle aurait quant à elle eu lieu après qu'il ait démissionné de ses fonctions en octobre. 

L'ancien délégué aux fêtes et manifestations, âgé de 44 ans, a été placé sous contrôle judiciaire. Après la plainte d'une victime de viol en 2012, une enquête préliminaire avait été ouverte en octobre. Une précédente enquête datant de 2017 et portant aussi "sur des allégations de viol" avait été jointe. 

L'ex-élu a également été visé par des accusations de harcèlement sexuel par une employée de mairie en 2019. L'élu avait contesté l'ensemble des faits lorsqu'il avait été placé en garde à vue le 23 octobre dernier. Le lendemain, Frédéric Brasilès avait présenté sa démission au maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc, lequel avait accepté. 

Tentative de racket ?

Outre ces accusations d'agressions sexuelles, un restaurateur de la ville avait dénoncé la tentative de racket qu'aurait tenté le conseiller municipal en août, en publiant une vidéo sur les réseaux sociaux. Une enquête préliminaire a aussi été ouverte concernant ces faits. L'ex-élu a de son côté porté plainte pour diffamation et le restaurateur pour corruption

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Toulouse Viol
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants