1 min de lecture Justice

Tariq Ramadan obtient sa mise en liberté sous conditions

Alors qu'il se trouve en détention provisoire depuis février, l'islamologue a obtenu sa mise en liberté sous contrôle judiciaire.

L'islamologue Tariq Ramadan
L'islamologue Tariq Ramadan Crédit : MEHDI FEDOUACH / AFP
Martin Planques
Martin Planques et AFP

Après avoir demandé quatre fois sa remise en liberté sans succès, Tariq Ramadan a obtenu gain de cause jeudi 15 novembre. La cour d'appel de Paris a ordonné sa mise en liberté sous conditions.

L'islamologue doit verser une caution de 300.000 euros, et remettre son passeport suisse avec interdiction de quitter le territoire français comme d'entrer en contact avec les plaignantes et certains témoins. Il devra également pointer une fois par semaine au commissariat, a précisé son avocat Emmanuel Marsigny. 

Selon nos informations, son défenseur compte déposer le chèque de caution certifié dès vendredi 16 novembre afin d'obtenir sa sortie de prison le plus rapidement possible. Tariq Ramadan devrait ensuite être domicilié en Ile-de-France.

À lire aussi
Le Super U de Trèbes, attaqué par un terroriste le 23 mars 2018, faisant 4 morts. aude
Attentats dans l'Aude : deux interpellations après une opération antiterroriste

Tariq Ramadan affirme avoir été "diabolisé"

L'islamologue est incarcéré depuis sa mise en examen le 2 février pour "viols", à la suite des plaintes de deux femmes déposées à l'automne 2017. Après un an de dénégations, Tariq Ramadan a finalement reconnu le 22 octobre avoir eu un rapport sexuel avec ces deux femmes mais il a affirmé aux juges d'instruction que ces relations étaient "consenties"

Jeudi 15 novembre, l'islamologue a clamé son innocence devant la cour d'appel de Paris lors de sa première apparition publique depuis son incarcération. "Je voudrais que vous décidiez en votre âme en conscience, non pas parce que je m'appelle Tariq Ramadan et qu'on m'a diabolisé dans ce pays", a notamment déclaré l'islamologue.

Au lendemain de l'annonce de la remise en liberté sous conditions de Tariq Ramadan, l'une des plaignantes, Henda Ayari, a réagi sur RTL. Elle a déclaré être harcelée depuis. "Quelques minutes après, j'ai commencé à recevoir des messages privés sur les réseaux sociaux", a-t-elle dit. "J'ai été harcelée, j'ai reçu des appels anonymes, ça a duré toute la nuit. On m'insulte de menteuse, on me dit que je vais le payer, on me menace... Je suis plus choquée par ce regain de violence à mon encontre que par sa libération en fait."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Tariq Ramadan Enquête
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795590788
Tariq Ramadan obtient sa mise en liberté sous conditions
Tariq Ramadan obtient sa mise en liberté sous conditions
Alors qu'il se trouve en détention provisoire depuis février, l'islamologue a obtenu sa mise en liberté sous contrôle judiciaire.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/tariq-ramadan-obtient-sa-mise-en-liberte-sous-conditions-7795590788
2018-11-15 19:55:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/H2W0EdIHnH3h7u_IsP9QIA/330v220-2/online/image/2017/1104/7790806316_l-islamologue-tariq-ramadan.jpg