1 min de lecture Faits divers

Tariq Ramadan reconnaît des relations "consenties" avec deux accusatrices

L'islamologue mis en examen et actuellement en détention provisoire pour viols a été entendu par les juges d'instruction pour donner sa nouvelle version des faits.

L'islamologue Tariq Ramadan fait l'objet de quatre plaintes pour viols.
L'islamologue Tariq Ramadan fait l'objet de quatre plaintes pour viols. Crédit : MEHDI FEDOUACH / AFP
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
et AFP

Tariq Ramadan avoue, à moitié. Entendu par les juges d'instruction lundi 22 octobre dans le cadre de sa mise en examen pour le viol de deux femmes, il a finalement reconnu des relations physiques avec ses accusatrices, mais des rapports "consentis", a déclaré son avocat lors d'un point presse. Il niait jusqu'ici tout rapport physique avec Henda Ayari et Paule-Emma Aline", surnommée "Christelle".

Les messages échangés entre l'intellectuel musulman et ces deux femmes "démontrent que les parties civiles ont menti et que les relations sexuelles ont été parfaitement souhaitées, consenties et même par la suite de nouveau recherchées. 

Les révélations récentes de ces messages "lui ont permis de reconnaître qu'il avait eu des relations sexuelles avec Henda Ayari et Paule-Emma Aline", a encore affirmé Me Emmanuel Marsigny. 

À lire aussi
Carlos Ghosn assistant à l'audience devant le tribunal de Tokyo le 8 janvier 2019 justice
Carlos Ghosn promet de rester au Japon s'il est libéré sous caution


Lors de la confrontation le 18 septembre avec "Christelle", Tariq Ramadan n'avait concédé qu'un "jeu de séduction" et réaffirmé n'avoir bu qu'un verre avec cette "mythomane" au bar de l'hôtel. Il avait ensuite déposé une troisième demande de libération, rejetée depuis. Car la semaine suivante, sa version était contredite par la remise d'une expertise dévoilant 399 SMS échangés du 31 août au 15 décembre 2009 et qui témoignent d'une relation suivie et explicite. 

En prévision de leur rendez-vous, Tariq Ramadan y détaillait par avance ses fantasmes sexuels violents et dominateurs, qui concordent avec la description initiale des faits rapportés par "Christelle" : gifles, coups de poing, cheveux tirés, humiliations... "J'ai senti ta gêne... désolé pour ma 'violence'", reconnaissait-il le lendemain de leur rendez-vous présumé. "Tu n'as pas aimé... je suis désolé", écrivait-il après dans l'un de ses 255 messages. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Justice Tariq Ramadan
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795284237
Tariq Ramadan reconnaît des relations "consenties" avec deux accusatrices
Tariq Ramadan reconnaît des relations "consenties" avec deux accusatrices
L'islamologue mis en examen et actuellement en détention provisoire pour viols a été entendu par les juges d'instruction pour donner sa nouvelle version des faits.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/tariq-ramadan-reconnait-des-relations-consenties-avec-deux-accusatrices-7795284237
2018-10-22 15:53:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/bb_WPzxIXjFfVcg2GAqPiw/330v220-2/online/image/2018/0309/7792554556_l-islamologue-tariq-ramadan-fait-l-objet-d-une-quatrieme-plainte-pour-viol.jpg