1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Seine-et-Marne : un kiné soupçonné d'avoir détourné 400.000 euros
1 min de lecture

Seine-et-Marne : un kiné soupçonné d'avoir détourné 400.000 euros

VU DANS LA PRESSE - Fin septembre, un kinésithérapeute a été mis en examen pour "escroquerie en bande organisée, faux et blanchiment".

Un cabinet de kinésithérapie (illustration)
Un cabinet de kinésithérapie (illustration)
Crédit : Liselotte Sabroe / Ritzau Scanpix / AFP
Charlotte Diry

Ce sont des faits qui se sont déroulés entre 2017 et 2021. Un kinésithérapeute de Seine-et-Marne a été mis en examen fin septembre alors qu'il est accusé d'avoir détourné 400.000 euros à la Caisse Primaire d'Assurance Maladie (CPAM) selon nos confrères du Parisien.  L'homme âgé de 58 ans est donc poursuivi pour "escroquerie en bande organisée, faux et blanchiment" 

Ce kiné est accusé d'escroquerie à l'assurance maladie de Paris, mais aussi du Bas-Rhin et des Ardennes. Il aurait agit à l'aide de complices afin de faire transiter l'argent détourné. Un montant estimé à 400.000 euros au total. Si l'un des complices est passé aux aveux, "oui, j'ai commis des impairs. J'ai placé l'argent du kiné.", le praticien, lui, nie les faits : "Je me suis retrouvé débordé par l'administratif."

En 2018, la CPAM avait porté plainte contre ce kinésithérapeute en raison de certaines de ses irrégularités. Celui-ci se serait inventé des patients fantômes, mais il aurait aussi surfacturé des prestations et produits 75 fausses ordonnances. Le praticien avait déjà été placé en garde à vue en septembre 2020, mais relâché par la suite. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/