1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Seine-et-Marne : des élèves soupçonnés d'avoir tiré des feux d'artifices dans leur lycée
1 min de lecture

Seine-et-Marne : des élèves soupçonnés d'avoir tiré des feux d'artifices dans leur lycée

VU DANS LA PRESSE - Quatre lycéens de Chelles, ont été interpellés vendredi 23 septembre et placés en garde à vue. Trois des adolescents étaient soupçonnés d'avoir tiré des feux d'artifices dans les couloirs de leur lycée.

Une salle de classe dans un lycée à Paris, le 12 juin 2013 (illustration)
Une salle de classe dans un lycée à Paris, le 12 juin 2013 (illustration)
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Joanna Wadel

Une erreur de jeunesse ? Un groupe d'élèves du lycée polyvalent Gaston-Bachelard de Chelles (Seine-et-Marne) a été placé en garde à vue vendredi 23 septembre, soupçonné d'être les auteurs d'un tir de feux d'artifices survenu la veille, dans les couloirs de l'établissement. Si l'incident n'a fait aucun blessé, comme l'a indiqué Le Parisien, - à l'origine de l'information - la scène a été filmée et diffusée sur les réseaux sociaux. 

Trois des adolescents, âgés de 17 ans et scolarisés en terminale, ont vite été placés en garde à vue pour dégradations et mise en danger de la vie d’autrui. Les élèves, exclus du lycée à titre conservatoire, ont été cueillis à leur domicile par des agents de police de Chelles-Villeparisis. D'après le quotidien, un quatrième élève aurait été arrêté. Contrairement à ses camarades, ce dernier n'aurait pas participé au méfait. En revanche, il aurait fait pression sur un témoin. 

Le quatuor a été remis en liberté le samedi 24 septembre, après une soirée passée au commissariat. Inconnus des services de police, les quatre garçons ont avoué aux autorités qu'ils voulaient simplement "reproduire une scène vue sur les réseaux sociaux", a souligné Ouest-France le 26 septembre. Cependant, bien que les dommages occasionnés aient été décrits comme minimes, les malfaiteurs présumés ne s'en tireront pas à bons comptes. Une plainte a été déposée contre eux, a fait savoir le rectorat au Parisien

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire