1 min de lecture Enquête

Salah Abdeslam arrêté : inculpation pour "meurtres terroristes et participation aux activités terroristes"

Le suspect-clé des attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis, arrêté vendredi 18 mars à Bruxelles après quatre mois de cavale, vient d'être doublement inculpé par le parquet belge. Ses complices sont aussi visés par plusieurs inculpations.

L'avocat belge de Salah Abdeslam, Sven Mary, interrogé par la presse samedi 19 mars 2016.
L'avocat belge de Salah Abdeslam, Sven Mary, interrogé par la presse samedi 19 mars 2016. Crédit : Peter Dejong/AP/SIPA
Anne-Sophie Blot
Anne-Sophie Blot
et AFP

Salah Abdeslam a été inculpé de "meurtres terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste" dans l'enquête sur les attentats du 13 novembre à Paris et à Saint-Denis, a annoncé samedi 19 mars le parquet fédéral belge. Un complice, "le soi-disant Monir Ahmed Alaaj alias Amine Choukri", arrêté en même temps que lui vendredi 18 mars à Bruxelles, a été inculpé des mêmes chefs d'accusation et a également été placé en détention, a précisé le parquet dans un communiqué. 

Le logeur Amid Aberkanchez qui les deux fugitifs ont été interpellés dans la commune bruxelloise Molenbeek, a lui été inculpé de "participation aux activités d'un groupe terroriste et recel de criminels" et placé en détention. Une autre membre de la famille Aberkan, Djemila M., a été inculpée de "participation aux activités d'un groupe terroriste et recel de criminels" mais n'a "pas été privée de sa liberté", détaille le parquet. Enfin, une autre femme, Sihane A., "a été remise en liberté sans inculpation". 

Le suspect ne nie pas les faits

Salah Abdeslam, suspect-clé des attentats de Paris, était à nouveau entendu samedi après-midi par un juge d'instruction au siège de la police judiciaire fédérale à Bruxelles. L'homme le plus recherché d'Europe, arrêté après quatre mois de cavale, est "alité" car il a été "blessé par balle à la jambe", a précisé son avocat Sven Mary, qui l'a rencontré "dix minutes" samedi. 

D'après son avocat, Salah Abdeslam n'a pas nié avoir fait partie du commando des terroristes des attentats du 13 novembre. Il est soupçonné d'avoir au moins joué un rôlé-clé de logisticien dans ces attaques.

La rédaction vous recommande
À lire aussi
Attentats à Paris
Attentats du 13 novembre : qui sont les 20 suspects renvoyés aux assises ?

  

Lire la suite
Enquête Justice Belgique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants