1 min de lecture Rhône-Alpes

Rhône : un maire porte plainte pour insultes et menaces de mort

Le maire de Givors, dans le Rhône, a reçu une lettre anonyme remplie d’injures racistes et de menaces. Il a porté plainte et reçu le soutien du gouvernement dimanche 23 août.

Mohamed Boudjellaba
Mohamed Boudjellaba Crédit : Page Facebook de Mohamed Boudjellaba
IMG_5140
Sarah Rozenbaum et AFP

"Fous le camp bougnoule si tu ne veux pas brûler comme une merguez". C’est ce que l’on peut trouver dans une lettre anonyme reçue par Mohamed Boudjellaba, le maire de Givors, dans le département du Rhône, le vendredi 21 août.


L’édile, qui a publié le contenu de cette lettre sur son compte Twitter, a été attaqué verbalement à plusieurs autres reprises.  "La guerre tu vas l'avoir", "on sait encore se servir d'une mitraillette", "tu sais comment ça fait une bombe dans une habitation, ça fait boum" sont d’autres formules choc rédigées par l’auteur anonyme à l’adresse du maire DVG-EELV de cette ville de 20.000 habitants située entre Lyon et Saint-Étienne.

Mohamed Boudjellaba a annoncé avoir porté plainte dimanche 23 août et a reçu le soutien de membres du gouvernement, tels le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti ou le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. "S'en prendre à un élu, c'est s'en prendre à la République. La haine n'a pas sa place dans notre société", a réagi Gérald Darmanin sur Twitter, se disant "écoeuré" par des propos "insupportables".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rhône-Alpes Racisme Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants