1 min de lecture Gendamerie

Pyrénées-Orientales : deux millions d'euros saisis sur une autoroute

Les enquêteurs de la Section de recherche de Lyon, épaulés par leurs homologues de Montpellier, ont saisi deux millions d'euros dans la voiture de deux suspects, près la frontière franco-espagnole.

Une liasse de billets (illustration)
Une liasse de billets (illustration)
Louis Rigaudière et AFP

Une somme exceptionnelle. Les enquêteurs de la Section de recherche de Lyon, épaulés par leurs homologues de Montpellier, ont saisi 2 millions d'euros dans la voiture de deux suspects interpellés à la frontière franco-espagnole dans le cadre d'investigations sur un trafic de cannabis alimentant la région lyonnaise, a indiqué mercredi une source proche de l'enquête.

Les liasses de billets étaient empaquetées dans des sacs entassés dans le coffre d'une voiture arrêtée vendredi soir à la gare de péage du Boulou, (Pyrénées-Orientales), près de la frontière franco-espagnole, a précisé cette source, confirmant une information du quotidien régional Le Progrès.

"C'est une saisie exceptionnelle en termes de sommes d'argent liquide", a-t-on relevé de même source. Ce sont les enquêteurs des sections de recherches de la gendarmerie de Lyon et de Montpellier qui ont découvert le pactole. 

Placés en détention provisoire

Les deux suspects qui se trouvaient à bord de la voiture ont été interpellés et placés en garde à vue dans le cadre d'une information judiciaire ouverte notamment pour blanchiment de stupéfiants.

Ces deux personnes, originaires du sud de la France, ont été mises en examen mardi 17 septembre par un juge de la juridiction interrégionale spécialisée de Lyon (JIRS) et placées en détention provisoire mercredi matin, a indiqué la même source.

L'enquête sur ce vaste trafic de cannabis alimentant la région lyonnaise avait débuté avant l'été. Au cours de leurs investigations, les gendarmes lyonnais ont repéré des flux d'argent en direction du sud de la France.

À lire aussi
Un gendarme (illustration) gendamerie
Terrorisme : une vingtaine de gendarmes, soupçonnés de radicalisation, écartés

Dans le cadre des perquisitions réalisées après l'interpellation des deux suspects, 200.000 euros supplémentaires ont été saisis dans le Vaucluse. Les investigations se poursuivent notamment pour identifier d'autres membres de ce réseau. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gendamerie Drogue Argent
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants