2 min de lecture Santé

Propecia : des patients saisissent la justice contre ce médicament anti-calvitie

Des patients qui se disent victimes d'effets indésirables liés à l'utilisation du Propecia, un médicament anti-calvitie, s'apprêtent à lancer une procédure judiciaire contre MSD, le laboratoire qui le commercialise.

Micro RTL générique Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Propecia : des patients saisissent la justice contre ce médicament anti-calvitie Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Odile Pouget / RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Odile Pouget et AFP

C'est une procédure judiciaire en urgence qui doit être lancée dans les prochains jours auprès du tribunal de grande instance de Nanterre. Trois patients qui ont pris du finastéride, un médicament anti-calvitie plus connu sous les appellations commerciales Propecia, s'apprêtent à agir en référé contre MSD, le laboratoire qui le commercialise. C'est ce qu'a indiqué lundi 11 mars à l'AFP leur avocat Charles-Joseph Oudin, confirmant une information d'Europe 1.

Au total, une soixantaine de patients ont contacté son cabinet pour intenter une action contre MSD, filiale de l'américain Merck. Une action judiciaire a également été lancée contre l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), l'Office national d'indemnisation des accidents médicaux et, "dans certains dossiers, contre quelques médecins prescripteurs", a indiqué Charles-Joseph Oudin. Environ 30.000 hommes prennent chaque année ce médicament en France.

Les patients concernés se disent victimes d'effets indésirables, notamment une baisse de la libido et l'absence d'érection. "Les troubles de mes clients sont une impuissance totale et irréversible et des troubles psychiatriques extrêmement graves, de type dépression, qui peuvent conduire à des suicides", décrit au micro de RTL Charles-Joseph Oudin. 

À lire aussi
À la caisse d'un supermarché Carrefour à Hazebrouck, le 15 mars 2012 (Illustration) alimentation
Les actualités de 22h - "Détox", "minceur" : Foodwatch dénonce les produits aux faux bienfaits

Des effets indésirables après l'arrêt du traitement ?

D'après l'avocat, "les effets indésirables demeurent même après l'arrêt du traitement". La consommation de ce médicament remonterait "aux alentours des années 2005 et 2010", une époque "où les informations n'étaient pas suffisantes", observe Charles Joseph-Oudin. Certains patients "ne travaillent plus ou ont arrêté leurs études", souligne l'avocat.

Selon Charles-Joseph Oudin, les patients sont "avant tout à la recherche d'une reconnaissance du statut de victime". Autre objectif de cette procédure : obtenir des indemnisations de la part du laboratoire MSD et "militer pour le retrait des autorisations de mise sur le marché" du médicament.

Dans un communiqué diffusé lundi 11 mars, le laboratoire MSD dit "prêter la plus grande attention à la qualité et à la sécurité d'emploi de nos médicaments, dont Propecia, qui a été prescrit à des millions d'hommes depuis son autorisation de mise sur le marché".

L'alerte d'une association de victimes en novembre 2018

"Les autorités de santé considèrent que le rapport bénéfice-risque de Propecia est favorable" et "les informations concernant les cas de troubles sexuels et de dépression sont décrites avec précision dans le RCP" (le résumé des caractéristiques du produit), note le laboratoire. MSD souligne enfin qu'une lettre d'information aux professionnels de santé a été diffusée en février "pour leur rappeler que des cas de troubles de la fonction sexuelle et de troubles psychiatriques ont été rapportés". 

Créée en 2017, l'association AVFIN (Aide aux victimes du finastéride), qui regroupe 250 membres en France, avait déjà écrit le 23 novembre dernier à la Direction générale de la Santé pour alerter sur les effets secondaires de ce médicament contre la calvitie. 

Lire la suite
Santé Médicaments Dépression
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797188539
Propecia : des patients saisissent la justice contre ce médicament anti-calvitie
Propecia : des patients saisissent la justice contre ce médicament anti-calvitie
Des patients qui se disent victimes d'effets indésirables liés à l'utilisation du Propecia, un médicament anti-calvitie, s'apprêtent à lancer une procédure judiciaire contre MSD, le laboratoire qui le commercialise.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/propecia-des-patients-saisissent-la-justice-contre-ce-medicament-anti-calvitie-7797188539
2019-03-12 14:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/IkaWjQ7g_Dlsu7J6SfC3lg/330v220-2/online/image/2019/0312/7797189142_propecia-l-appel-des-victimes-de-ce-medicament-contre-la-calvitie.jpg