1 min de lecture Décision de justice

Procès du Mediator : "On a l'impression qu'ils ont gagné", déplore la fille d'une victime

Les laboratoires Servier ont été reconnus coupables de "tromperie aggravée" dans l'affaire du Mediator. Pour la défense, les sanctions infligées au laboratoire ne sont pas à la hauteur de leur faute.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Mediator : "On a l'impression qu'ils ont gagné", déplore une victime Crédit Image : FRED TANNEAU / AFP | Crédit Média : Anne Le Hénaff | Durée : | Date : La page de l'émission
Anne Le Henaff
Anne Le Henaff édité par Nicolas Barreiro

Il s'agit sans aucun doute de l'un des plus grands scandales sanitaires de ces dernières années en France. Plus de dix ans après le début de l'affaire du Mediator, le tribunal de Paris a rendu son jugement à l'encontre des laboratoires Servier. Ils doivent verser 180 millions d'euros aux victimes et leurs familles.

Un verdict qui ne les satisfait cependant pas pleinement. L'amende est moins lourde que celle réclamée par le procureur, et le bras droit de Servier n'a été condamné qu'à du sursis. "Servier est reconnu coupable d'avoir tué, d'avoir blessé et d'avoir trompé les consommateurs", rappelle néanmoins l'avocat des victimes, maître Joseph-Oudin. Il reconnait toutefois "une décision en demi-teinte".

De son côté, Irène Frachon, qui a mené ce combat pendant 14 ans, reste également frustrée : "La réponse pénale à un délit de cette gravité va paraître extrêmement faible, pour ne pas dire ridicule". Orimane, dont la mère est morte en 2016 d'une embolie pulmonaire provoquée par le médicament qu'elle a pris pendant 10 ans, se dit "très déçue". 

Malgré les condamnations, "on a l'impression qu'ils ont gagné", confie-t-elle. Plusieurs victimes ont d'ailleurs déjà affirmé leur volonté de faire appel à la décision du tribunal de Paris. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Décision de justice Mediator Justice
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants