2 min de lecture Salah Abdeslam

Procès de Salah Abdeslam : "Je n'attends rien de lui", dit le père d'une victime du Bataclan

TÉMOIGNAGE - Philippe Duperron a perdu son fils, Thomas, au Bataclan. Le procès du seul survivant des attentats de Paris et Saint-Denis sera, pour lui, "un moment qui mettra encore un peu de sel sur la plaie".

La devanture du Bataclan où 89 personnes ont été tuées lors de la prise d'otages le 13 novembre 2015
La devanture du Bataclan où 89 personnes ont été tuées lors de la prise d'otages le 13 novembre 2015 Crédit : JOEL SAGET / AFP
Cindy Hubert et Cécile De Sèze

C'est le procès le plus attendu de l'année. Le seul survivant des attentats de Paris et Saint-Denis comparaît à Bruxelles, avec Sofien Ayari, à partir de lundi 5 février. Ils ne sont pas jugés dans le cadre de l'enquête sur le 13 novembre, mais pour une fusillade qui a éclaté à Forest le 15 mars 2016 lors de la traque du terroriste dans laquelle trois policiers belges ont été blessés. Le jihadiste a été interpellé quelques jours plus tard.

Lundi 5 février, c'est le jour où certaines victimes ou proches de victimes des attentats de fin 2015 sont confrontées à celui qui est directement impliqué dans les attaques terroristes, en chaire et en os. Philippe Duperron en fait partie. Il a perdu son fils Thomas au Bataclan

Ce père meurtri est "convaincu qu'il va y avoir une énorme émotion". Il y aura "une charge émotionnelle extrêmement forte parce que j'aurai devant moi, de visu, vivant, l'une des personnes qui a probablement tenu une arme qui possiblement est celle qui a tué mon fils. Inévitablement, c'est quelque chose qui m'émeut profondément".

Inévitablement, c'est quelque chose qui m'émeut profondément

Philippe Duperron, père de Thomas, tué au Bataclan
Partager la citation

Il n'espère pas faire son deuil grâce au procès, "ça n'a pas beaucoup de sens". "Notre enfant il nous manque, nous pensons à lui en permanence, le matin, le soir, on l'a toujours présent à l'esprit, ajoute-t-il. Ce sera un moment qui mettra encore un peu de sel sur la plaie, mais c'est tout".

Ce sera un moment qui mettra encore un peu de sel sur la plaie

Philippe Duperron, père de Thomas, tué au Bataclan
Partager la citation
À lire aussi
Salah Abdeslam est incarcéré à la prison de Fleury-Merogis (Essonne). justice
Belgique : Salah Abdeslam inculpé dans le dossier des attentats de Bruxelles

Philippe Duperron n'espère pas grand chose de ce rendez-vous. "Personnellement je n'attends rien d'Abdeslam, confie-t-il. Il n'a aucune raison objective pour que, du jour au lendemain par le fait d'une illumination subite, il accepte de collaborer et de nous dire tout ce qui s'est passé."

Il ajoute : "On ne peut pas imaginer qu'il y ait de sa part une volonté de rémission, ou une attente de quelque pardon que ce soit puisqu'il a encore déclaré, après l'attentat, qu'il voulait 'finir le travail'. On n'a rien à attendre".

Des victimes et familles de victimes des attentats à Bruxelles du 22 mars 2016 seront aussi présentes. Une association a d'ailleurs tenu à se constituer partie civile, ce qui pourrait, éventuellement, amener à un nouveau report du procès. Il avait déjà été décalé en décembre dernier après la décision tardive de l'accusé Salah Abdeslam d'être finalement défendu par un avocat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Salah Abdeslam Attentats à Paris Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants