2 min de lecture Police scientifique

Police scientifique : comment les voix et les sons sont analysés pour résoudre des enquêtes

REPORTAGE - La police technique et scientifique, la plus ancienne au monde, fête ses 110 ans. RTL vous propose à cette occasion une immersion dans ses locaux.

Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Police scientifique : comment les voix et les sons sont analysés pour résoudre des enquêtes Crédit Image : Police scientifique | Crédit Média : Alice Moreno/RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Alice Moreno
édité par Paul Turban

Cela fait 110 ans que la plus ancienne police scientifique du monde traque les criminels. ADN, écriture, balistique... Tout est scruté par la police technique et scientifique française. À l'occasion de cet anniversaire, RTL vous propose une immersion dans la section "audio" qui récupère et analyse les documents sonores

Là, les experts tentent d'identifier et de reconnaître les voix sur des enregistrements vidéos ou des conversations téléphoniques. Grâce à des outils informatiques sophistiqués qui nettoient les sons et comparent les enregistrements, des voix quasi imperceptibles peuvent être identifiées. 

Les experts sélectionnent les séquences audibles, assurent une écoute attentive. "Cela peut être des mots particuliers, des tics de langage comme des 'euhhh' en fin de phrase ou une répétition de 'tu vois, tu vois' par exemple, explique Laurianne Georgeton, spécialiste de la phonétique. Cela peut aussi être des bruits de bouche.

La section "audio" est aussi la seule qui dispose de vieux appareils, des magnétophones lecteurs de bandes audio des années 1950 pour analyser des documents anciens. 

Un rôle déterminant après l'attaque du musée juif de Bruxelles

Lorsque Mehdi Nemmouche est interpellé quelques jours après la tuerie du musée juif de Bruxelles en 2014, on trouve sur le suspect une vidéo de 40 secondes. Elle est confiée à l'expert Christophe Stecoli. "Dans ces films, une voix dit : 'Voici les armes qui ont servi pour l'attentat au musée juif de Bruxelles.' C'est une voix off", explique-t-il. 

À lire aussi
La section "écritures" de la police technique et scientifique (illustration) police scientifique
Police scientifique : comment l'écriture est utilisée pour confondre les criminels

"On peut reconnaître les armes, la kalachnikov, le pistolet de poing, un drapeau avec les slogans utilisés par l'État islamique, ajoute Christophe Stecoli. Mais personne ne s'identifie de manière personnelle." Identifier la voix du terroriste est loin d'être évident. "La vidéo donnait l'impression de quelqu'un qui faisait un effort pour déformer sa voix", raconte-t-il. 

L'expert récupère alors la garde à vue filmée de Mehdi Nemmouche pour comparer sa voix à celle de la vidéo. "On ne peut pas supprimer les bruits de clavier quand les enquêteurs tapent, et pendant des heures, il disait 'DAS. DAS', c'est-à-dire droit au silence", se souvient Christophe Stecoli. 

Après des semaines d'écoute minutieuse, des phrases sont sélectionnées pour les faire comparer par ordinateur. Résultat, il existe une probabilité que ce soit la voix de Mehdi Nemmouche. La vidéo est filmée dans son appartement. Autant d'éléments incriminants. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Police scientifique Police
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants