1 min de lecture Affaire Balkany

Patrick Balkany s'est cru libre, c'était une erreur du greffe

VU DANS LA PRESSE - Le maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany, emprisonné à la Santé, a reçu un document l'informant de l'examen prochain de sa procédure de remise en liberté. C'était une erreur.

Patrick Balkany à la mairie de Levallois-Perret
Patrick Balkany à la mairie de Levallois-Perret Crédit : ERIC FEFERBERG / AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Tout s'est passé le 17 septembre dernier. Reconnu coupable de fraude fiscale, Patrick Balkany a été condamné à 4 ans de prison ferme quatre jours auparavant. Lors d'une visite de sa femme, il arrive au parloir avec une lettre officielle selon laquelle sa demande de remise en liberté serait étudiée le 19 septembre.C'était une erreur du greffe, rapporte Le Parisien

Alors qu'il n'a pourtant qu'un document lui annonçant un examen de sa demande et en aucun cas l'assurance d'être libéré, Patrick Balkany s'est vu libre pour l'anniversaire de sa femme le 20 septembre et pour présider le Conseil municipal du 23. Mais un avocat indique à la sortie du parloir à Isabelle Balkany que c'était une erreur.

Si les avocats relativisent une erreur courante, Isabelle Balkany se plaint d'un dysfonctionnement administratif qui porte "un préjudice moral énorme, terrible. Vous imaginez la douche psychologique ?", confie-t-elle au journal. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Balkany Justice Patrick Balkany
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants