1 min de lecture Noyade

Pas-de-Calais : un pêcheur découvre le corps d'une femme sur une plage

Un pêcheur de crevettes a découvert, dimanche 18 octobre, le corps d’une femme sur une plage près de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) : elle aurait été surprise par la marée haute.

Une plage près de Boulogne-sur-Mer (illustration)
Une plage près de Boulogne-sur-Mer (illustration) Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Une triste découverte sur une plage près de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais). Un pêcheur de crevettes a trouvé le corps sans vie d’une femme, âgée de 40 à 50 ans, dimanche 18 octobre. 

La victime portait du matériel de pêche professionnelle, ont indiqué les pompiers. Les forces de l’ordre privilégient l’hypothèse de l’accident : la quadragénaire aurait été surprise par les grandes marées et la montée des eaux. Des courants marins particulièrement forts agitent la mer qui devient plus dangereuse : la préfecture maritime avait alors appelé à la prudence pendant le week-end, détaille le Parisien

D’autres découvertes macabres ont endeuillé le week-end. À Sangatte, près de Calais, le corps d'un homme, visiblement un migrant, a également été retrouvé sur la plage dimanche dans la matinée. Il serait tombé à l’eau alors qu’il tentait la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, rapporte le procureur de Boulogne-sur-Mer. 

Les conditions météorologiques ont causé le naufrage de plusieurs embarcations poussant les secours à venir en aide à de nombreux migrants en difficulté. 17 migrants ont été sauvés par la Marine nationale, explique La Voix du Nord. Une femme et trois enfants en hypothermie ont été pris en charge par les pompiers.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Noyade Pas-de-calais Mort
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants