1 min de lecture Immigration

Grande-Bretagne : Londres veut mettre en place un système de "filets anti-migrants"

En 2019, 30% des migrants ont traversé la Manche sur des embarcations de fortune, aujourd'hui c'est plus de 70%. Le commandant britannique du risque clandestin cherche activement des solutions.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Grande-Bretagne : Londres veut mettre en place un système de "filets anti-migrants" Crédit Image : Sameer Al-DOUMY / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Marie Billon édité par Thomas Pierre

L'Angleterre veut plus que jamais dissuader les migrants d'arriver jusqu'à elle. Le commandant en charge du risque clandestin dans la Manche veut même mettre en place des filets pour enrayer les moteurs des bateaux qui sont de plus nombreux à faire la traversée. En 2019, 30% des migrants ont traversé la Manche sur des embarcations de fortune, aujourd'hui c'est plus de 70%. 

C'est pour cette raison que de Dan O'Mahoney, en charge du nouveau poste de commandant du risque clandestin cherche activement des solutions. L'une d'entre elles seraient en effet de déployer des filets dans la Manche, les moteurs des petits bateaux seraient donc noyés, c'est là que la marine britannique embarquerait les migrants pour les ramener sur le sol français. Tout est prêt, "ce système pourrait être mis en place immédiatement", dit Dan O'Mahoney. Un détail cependant, l'Hexagone refuse de récupérer ces migrants. 

D'autres tactiques sont aussi étudiées : utiliser un drone pour garder un œil sur les côtes françaises et agir dès qu'une embarcation se mettrait en chemin, ou encore utiliser des canons à eau qui créeraient des courants contraires, empêchant les petits bateaux d'approcher des côtes anglaises. 

Toutes ces tactiques requiert le consentement de Paris. Dan O'Mahony a tenu à faire comprendre ce week- end lors d'une interview à la presse dominicale britannique que les solutions sont là, mais que leur déploiement est retardé par l'Hexagone.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Immigration Brexit Manche
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants