2 min de lecture Enquête

Pas-de-Calais : le maire d'Hesdin libéré après 36 heures de garde à vue

Stéphane Sieczkowski-Samier, 26 ans, avait été placé en garde à vue mercredi matin avec sa mère Christiane Samier, conseillère municipale.

Pas-de-Calais: le maire d'Hesdin libéré après 36 heures de garde à vue
Pas-de-Calais: le maire d'Hesdin libéré après 36 heures de garde à vue Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Martin Planques
Martin Planques et AFP

Le maire divers droite d'Hesdin (Pas-de-Calais), Stéphane Sieczkowski-Samier, a été remis en liberté jeudi soir après 36 heures de garde à vue dans le cadre d'une enquête pour "détournement de fonds publics", selon des sources concordantes.

L'élu de 26 ans avait été placé en garde à vue mercredi matin avec sa mère Christiane Samier, conseillère municipale. Il est finalement ressorti libre, environ deux heures après la libération de sa mère, a précisé son avocat Me Hervé Krych. Les enquêteurs ont notamment interrogé Stéphane Sieczkowski-Samier sur des "achats de biens et de marchandises", comme de la peinture, du parquet, du carrelage, ou encore "de prestations de services", comme une location automobile, afin de déterminer si ces achats payés par la mairie "avaient servi exclusivement à la collectivité", a-t-il expliqué à l'AFP.

Le maire d'Hesdin n'a pas été mis en examen, mais l'enquête préliminaire "se poursuit", a indiqué de son côté le parquet de Boulogne-sur-mer. "À l'issue de l'enquête, le parquet envisagera une poursuite en correctionnelle", a-t-il ajouté. 

À lire aussi
Le village de Bourg-Saint-Maurice dans les Arcs, Savoie (illustration) incendie
Savoie : une enquête ouverte après trois départs de feu aux Arcs

Visé par plusieurs enquêtes

Le maire d'Hesdin connaît un mandat tumultueux depuis son élection en 2014 à 22 ans, à la tête de cette commune de 2.200 habitants. Il est notamment visé par d'autres enquêtes : pour "acquisition d'armes de troisième catégorie", "prise illégale d'intérêt" et "complicité de faux et usage de faux en écriture publique". Dans cette dernière affaire, il a été mis en examen, tout comme sa mère, conseillère municipale, et l'ancien chef de la police municipale.

Stéphane Sieczkowski-Samier est soupçonné d'avoir envoyé en avril 2016 en sous-préfecture une fausse délibération du conseil municipal qui décidait de confier la gestion des logements communaux à l'agence immobilière appartenant à sa mère. Il est par ailleurs soupçonné d'avoir acheté avec l'argent de la mairie deux revolvers soft gomm pour une raison inconnue, la police municipale n'étant pas habilitée à les porter.

En outre, il a été déclaré inéligible pour trois ans en 2018 par le Conseil constitutionnel à cause du rejet de ses comptes de campagne lors des législatives de 2017. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Enquête Justice Pas-de-calais
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796338455
Pas-de-Calais : le maire d'Hesdin libéré après 36 heures de garde à vue
Pas-de-Calais : le maire d'Hesdin libéré après 36 heures de garde à vue
Stéphane Sieczkowski-Samier, 26 ans, avait été placé en garde à vue mercredi matin avec sa mère Christiane Samier, conseillère municipale.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/pas-de-calais-le-maire-d-hesdin-libere-apres-36-heures-de-garde-a-vue-7796338455
2019-01-25 12:14:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Fi9RSf77ACZAmMbRQ16ldA/330v220-2/online/image/2019/0125/7796338548_pas-de-calais-le-maire-d-hesdin-libere-apres-36-heures-de-garde-a-vue.jpg