1 min de lecture Enquête

Paris : un homme de 23 ans retrouvé mort dans un foyer étudiant

VU DANS LA PRESSE - Un étudiant d'origine roumaine de 23 ans a été retrouvé mort dans un foyer étudiant du XIIIe arrondissement de Paris, mercredi 15 mai. Selon les premiers éléments de l'enquête il aurait été frappé au crâne à l'aide d'un marteau.

La rue Bruneseau dans le XIIIe arrondissement de Paris
La rue Bruneseau dans le XIIIe arrondissement de Paris Crédit : RTL.fr
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Un jeune homme de 23 ans a été retrouvé mort mercredi dans un foyer étudiant situé dans le XIIIe arrondissement de Paris, rapporte Le Parisien jeudi 16 mai. La victime a été découverte gisant au sol, le crâne enfoncé. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'étudiant aurait été frappé à l'aide d'un marteau, retrouvé à ses côtés. Le drame s'est produit dans une résidence sociale qui accueille des étudiants et des jeunes travailleurs rue Bruneseau, dans le sud du XIIIe arrondissement. 

C'est un proche de la victime, inquiet de ne pas avoir de ses nouvelles, qui a alerté le gardien de la résidence. Ce dernier et le directeur du foyer ont pu pénétrer dans la chambre, grâce au double des clés du gardien. C'est là qu'ils ont découvert l'étudiant d'origine roumaine gisant dans son sang. Sur place, les enquêteurs ont découvert des traces de sang sur les murs de la chambre et à l'extérieur.

Le corps de l'étudiant, inconnu des services de police et "sans histoire" selon une source proche du dossier, a été transporté à l'Institut médico-légal. L'autopsie devrait confirmer les causes du décès. Une enquête pour homicide, ouverte par le parquet de Paris, a été confiée aux policiers de la brigade criminelle de la PJ parisienne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Enquête Paris Île-de-France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants