1 min de lecture Armée

Paris : un hélicoptère suspect intercepté vendredi, l'armée de l'air mobilisée

VU DANS LA PRESSE - Un hélicoptère non identifié a été intercepté vendredi par l'armée de l'air. Un Mirage-2000-5 a été rapidement mobilisé.

Un hélicoptère de l'armée française (illustration).
Un hélicoptère de l'armée française (illustration). Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Vendredi 12 mars, peu avant 17 heures, "un hélicoptère civil non identifié a été détecté à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Paris", a annoncé un communiqué de presse de l'armée de l'air et de l'espace, rapporte Le Parisien. Les équipes de l'institution militaire ont été déployées pour intercepter l'appareil qui a "pénétré l'espace aérien national sans contact radio au préalable"

Cet appareil non identifié "était susceptible de commettre une infraction au code de l’aviation civile", ont expliqué les responsables militaires. Un Mirage-2000-5 a décollé rapidement de la base aérienne d'Evreux (Eure) en direction de l'aéronef. Un autre hélicoptère de l'armée est parti de la base de Villacoublay (Yvelines).

L'avion de chasse "a mené les premières vérifications". L'appareil a été ensuite escorté par hélicoptère : il s'est posé quelques minutes plus tard à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). Le journaliste spécialisé sur l'aviation militaire, Jean-Marc Tanguy, a indiqué sur son blog Le mamouth que l'aéronef, immatriculé en France, venait de Grande-Bretagne. 

L'armée n'a pas donné davantage de détails sur les suites de cette affaire, qui rappelle les règles strictes en matière d'aviation civile et de surveillance aérienne. D'après l'armée de l'air et de l'espace, "560 situations anormales ont été détectées en 2020", ce qui représente "350 interventions d'avions de chasse et d'hélicoptères confondues". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Armée Paris Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants