1 min de lecture Sécurité

Paris : 300 kilos d'explosifs laissés toute une nuit sans surveillance

Le magazine "Le Point" révèle que dans la nuit du 29 au 30 janvier, deux agents de déminage ont laissé sans surveillance un chargement de 300 kilos d'explosifs dans une rue de Paris. Une procédure disciplinaire est en cours.

L'organisme du ministère de l'intérieur en charge des démineurs a dénoncé une "faute"
L'organisme du ministère de l'intérieur en charge des démineurs a dénoncé une "faute" Crédit : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Duhieu
Sarah Duhieu

Leur négligence aurait pu avoir de graves conséquences. Deux agents du déminage ont laissé leur véhicule contenant des explosifs dans une rue de Paris, sans surveillance et pendant toute une nuit, d'après une information du Point. Ils transportaient près de 300 kg de matières actives, "dont des mines antichars, du semtex (un explosif entrant dans la fabrication des mines, détourné à des fins terroristes depuis trente ans) et des détonateurs", écrit le magazine.

La Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC), organisme du ministère de l'Intérieur dont dépendent deux agents, assure au Point qu'ils n'ont pas respecté les règles. "C'est une faute", précise-t-elle. "Une procédure disciplinaire est en cours".

Les faits remontent au 29 janvier. Ce jour-là, les deux démineurs étaient partis de l'Est pour se rendre au centre de déminage de Bayonne. Celui-ci prépare notamment la sécurisation du G7 qui se tiendra fin août à Biarritz.

À lire aussi
Test de reconnaissance faciale par biométrie en 2005 à la Cité des sciences et de l'Industrie à Paris Connecté
San Francisco devient la première ville des États-Unis à interdire la reconnaissance faciale

Une étape qui n'était pas prévue

Mais pour une raison encore inconnue, les deux hommes décident de faire étape à Paris "de leur propre initiative, alors que ce n'était absolument pas prévu dans le cadre de leur mission", explique la DGSCGC, toujours citée par le journal.

Aux alentours de 19h, ils déposent leur véhicule Porte de Vincennes, dans l'est de Paris, une zone très fréquentée où l'on trouve des transports, des établissements scolaires et le siège de plusieurs directions de la police nationale. Ils ne le récupèrent que le lendemain matin, vers 9h. Le chargement est donc resté toute la nuit sans surveillance. Il n'a heureusement pas été dérobé.

L'équipe de démineurs a également commis une autre faute : elle a emprunté le périphérique et ses tunnels, ce qui est interdit par le règlement des transports de matières sensibles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité Paris Ministère de l'Intérieur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797369843
Paris : 300 kilos d'explosifs laissés toute une nuit sans surveillance
Paris : 300 kilos d'explosifs laissés toute une nuit sans surveillance
Le magazine "Le Point" révèle que dans la nuit du 29 au 30 janvier, deux agents de déminage ont laissé sans surveillance un chargement de 300 kilos d'explosifs dans une rue de Paris. Une procédure disciplinaire est en cours.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/paris-300-kilos-d-explosifs-laisses-toute-une-nuit-sans-surveillance-7797369843
2019-04-05 14:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/qUvhoEozUEsj0lIeD1DSNA/330v220-2/online/image/2019/0405/7797370035_l-organisme-du-ministere-de-l-interieur-en-charge-des-demineurs-a-denonce-une-faute.jpg