1 min de lecture Justice

Oise : condamnation d'un "gilet jaune" qui avait menacé de mort Emmanuel Macron

VU DANS LA PRESSE - Un habitant de Chévrières a été condamné à trois mois de prison avec sursis pour avoir menacé de mort Emmanuel Macron sur Facebook.

Un gilet jaune, sur les Champs-Élysées, samedi 16 mars 2019.
Un gilet jaune, sur les Champs-Élysées, samedi 16 mars 2019. Crédit : Alain JOCARD / AFP
Charles Deluermoz

"Foutez-lui une balle dans la tête, que sa mort soit longue et douloureuse". C'est pour ce message écrit sur Facebook à l'attention du chef de l'État qu'un "gilet jaune" vivant à Chevrières (Oise) a été condamné mardi 10 décembre à trois mois de prison avec sursis.

Alertés par le ministère de l'Intérieur, les gendarmes ont interpellé l'homme âgé de 31 ans en début de semaine, selon Le Parisien. Placé en garde à vue, il a reconnu les faits en évoquant un contexte de "déferlement médiatique" pour excuser son geste, avant de comparaître dans le cadre d'une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité.

C’est la deuxième fois qu’un "gilet jaune" de l’Oise est jugé coupable d'avoir menacé de mort le président de la République. Au mois de septembre, le tribunal de Compiègne avait condamné un habitant de Saint-Sauveur à 800 euros d'amende dont 400 euros avec sursis pour avoir promis "une balle" à Emmanuel Macron et appelé à "couper la tête" de la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les hommes et les femmes, Marlène Schiappa.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Procès Gilets jaunes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants