1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Occitanie : un bambin décède en se noyant dans une piscine
2 min de lecture

Occitanie : un bambin décède en se noyant dans une piscine

VU DANS LA PRESSE - L'enfant de 3 ans s'est noyé vendredi 29 juillet à Gimont, alors qu'il barbotait dans une piscine gonflable.

Un casque de pompier (illustration)
Un casque de pompier (illustration)
Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Florine Boukhelifa

Un drame qui plonge une nouvelle famille dans le deuil. À Gimont, dans le Gers, un enfant de trois ans s'est noyé vendredi 29 juillet dans une piscine gonflable.

Selon les informations de France Bleu Occitanie, le jeune enfant a perdu la vie alors qu'il se baignait dans une piscine remplie d'une vingtaine de centimètres d'eau. Sa mère, présente au moment des faits, n'a rien pu faire pour le sauver. Transporté en état d'urgence absolue à l'hôpital, le bambin n'a pas survécu.

Des investigations sont en cours pour tenter de comprendre les circonstances de ce drame, mais la piste de l'accident domestique est privilégiée, précisent nos confrères. Quinze jours plus tôt, en Haute-Garonne, une grand-mère de 75 ans et son petit-fils de 8 mois se sont eux aussi noyés dans une piscine, dans un très probable accident.

En France, à l'été 2021, près de 1.500 noyades accidentelles ont été recensées, dont près de 400 mortelles. Si les chiffres sont en baisse par rapport à la précédente enquête, datée de 2018, ils restent néanmoins trop élevés pour les secouristes. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Une simple baignade qui se transforme en un drame. Selon les informations de France Bleu Occitanie, vendredi, un enfant de trois ans s’est noyé alors qu’il se trouvait dans la piscine familiale. L’enfant a été transporté en état d’urgence absolue à l’hôpital, mais n’a malheureusement pas survécu à l’accident. Ce drame est survenu dans la commune de Gimont dans le Gers, d’où est originaire la famille.

Toujours selon France Bleu, l’enfant se rafraîchissait dans une piscine gonflable remplie d’à peine plus de 20 centimètres d’eau. La mère du bambin était présente lors de l’accident, mais n’a rien pu faire.

Un bien triste accident domestique, mais plus commun qu’il n’y paraît. Selon le ministère de la Santé, les noyades sont responsables chaque année d’environ 1 000 décès et engendrent, parfois, de graves séquelles pur ceux qui y survivent. Elles sont la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/