1 min de lecture Nouvelle-Calédonie

Nouvelle-Calédonie : un directeur de garderie interpellé, soupçonné de pédophilie

Les investigations menées auraient révélé des abus sexuels commis sur trois mineurs âgés de 4 à 11 ans entre 2016 et août 2019 dans cet établissement de Nouméa.

Une garderie (illustration).
Une garderie (illustration). Crédit : MYCHELE DANIAU / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

L'homme de 55 ans a été arrêté en raison de soupçons d'abus sexuels sur des enfants, a indiqué samedi 10 août le parquet de Nouvelle-Calédonie. La mise en examen pour "agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans par personne ayant autorité" et le placement en détention de ce directeur d'une garderie de Nouméa ont été requis, selon la même source.

"Des révélations d'une enfant de 4 ans et une enquête diligentée par le commissariat de police de Nouméa ont conduit à son interpellation", a indiqué dans un communiqué Alexis Bouroz, procureur de la République.  

Les investigations menées auraient révélé des abus sexuels commis sur trois mineurs âgés de 4 à 11 ans entre 2016 et août 2019 dans cet établissement, qui s'apparente plutôt à un centre d'aide aux devoirs et d'ateliers d'arts créatifs. Lors de sa garde à vue, l'homme a "partiellement" reconnu les faits tandis qu'une information a été ouverte du chef d'agressions sexuelles sur mineures de 15 ans par personne ayant autorité.    

Tôt samedi matin, deux véhicules appartenant à ce centre d'apprentissage ont été incendiés devant ses locaux, situés dans le quartier cossu de la capitale calédonienne baptisé L'Orphelinat, sans qu'un lien direct ne puisse pour le moment être établi avec l'arrestation du directeur et les accusations pesant sur lui.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nouvelle-Calédonie Pédophilie Abus sexuel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants