2 min de lecture Disparition de Maëlys

Nordahl Lelandais : son co-détenu fait de nouvelles révélations

VU DANS LA PRESSE - Deux ans après la disparition de Maëlys en Isère, un co-détenu de Nordahl Lelandais fait de nouvelles révélations sur les meurtres de la petite fille et du caporal Arthur Noyer.

Nordahl Lelandais
Nordahl Lelandais
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

L'instruction de l'affaire Maëlys est sur le point d'être clôturée mais deux ans après la mort de petite fille, de nouveaux éléments font leur apparition. Son co-détenu depuis six mois à la prison de Saint-Quentin-Fallavier en Isère a affirmé à l'administration pénitentiaire avoir des déclarations à faire à son sujet. 

L'homme, condamné pour des délits de droit commun, a expliqué que l'ancien militaire lui aurait décrit de quelle manière il avait violé puis tué Maëlys pour l'empêcher de se débattre, selon des sources citées par Le Parisien Aujourd'hui en France. Il lui aurait également confié avoir tué le caporal Arthur Noyer car il aurait refusé de lui accorder une faveur sexuelle. 

Ces confidences ont interpellé les juges d'instruction de Grenoble qui ont demandé à ce co-détenu quelles étaient ses motivations. "Je ne pouvais pas garder ça pour moi. C'était important ce qu'il m'a dit", a-t-il répondu. 

S'il s'avère que Nordahl Lelandais a effectivement violé la petite fille de 8 ans, disparue lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère), il sera alors jugé pour meurtre d'une mineure de moins de 15 ans précédé d'un viol et encourra la perpétuité "réelle" c'est-à-dire une peine assortie d'une période de sûreté illimitée. C'est la peine la plus lourde du Code pénal, rarissime. 

À lire aussi
Nordahl Lelandais Disparition de Maëlys
Affaire Maëlys : "Cela aurait pu être notre fille", dit un couple de Pont-de-Beauvoisin

Nordahl Lelandais est mis en examen dans quatre affaires au total : l'affaire Maëlys, l'affaire du caporal Noyer, une agression sexuelle sur sa cousine de 6 ans et une autre agression sexuelle sur une cousine de 4 ans. En janvier 2018, la cellule Ariane a été créée afin d'enquêter sur le passé de l'ancien maître-chien de l'armée de terre. Sur 900 dossiers, 40 ont été sélectionnés par les enquêteurs susceptibles d'avoir un lien avec le suspect. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Disparition de Maëlys Faits divers Isère
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants