1 min de lecture Faits divers

Nord : la police réalise une reconstitution faciale pour résoudre une enquête

VU DANS LA PRESSE - Le corps d'un homme, retrouvé en état de décomposition avancé le 28 décembre 2018, n'a toujours pas été identifié par les enquêteurs. Un nouvel appel à témoins a donc été lancé par la police nationale, qui publie une reconstitution faciale de la victime.

Un commissariat de police (Illustration).
Un commissariat de police (Illustration). Crédit : GERARD JULIEN / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
Journaliste

Une enquête de police, à l'arrêt depuis la fin de l'année 2018, pourrait sans doute connaître une avancée grâce à une prouesse scientifique. Alors que les policiers de Douai tentent, depuis de longs mois, d'identifier le cadavre d'un homme retrouvé le 28 décembre 2018, dans un bois privé à Hornaing, dans le Nord, la police scientifique est parvenue à établir une reconstitution faciale de la victime. Une méthode qui pourrait donc permettre aux enquêteurs de connaître son identité.

Comme le relaie 20 minutes, un nouvel appel à témoins a donc été lancé par la police nationale, ce mercredi 20 mai,  pour savoir qui était cet homme, dont le corps a été retrouvé dans un état de décomposition très avancée, il y a un an et demi. Les causes du décès n’avaient alors pas pu être déterminées. 

Les enquêteurs savaient toutefois que la victime avait un âge compris entre 56 et 66 ans et qu’il portait un appareil dentaire métallique sur la mâchoire supérieure. Autre signe caractéristique dévoilé par l'enquête :  la victime avait aux pieds des chaussures Crocs en plastique. Avec cette reconstitution faciale réalisée, la police parviendra sans doute à identifier la victime, après deux appels à témoins infructueux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Police scientifique Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants