2 min de lecture Société

Nicolas Sarkozy aurait nommé Rachida Dati à la Justice pour ses origines

REPLAY INTÉGRAL – Nicolas Sarkozy a-t-il commis un dérapage de trop en affirmant qu'il a nommé Rachida Dati à la Justice pour ses origines ? Quarante ans après l'aboutissement du combat de Simone Veil pour l'IVG, les femmes peuvent-elles réellement disposer de leur corps aujourd'hui ?...

RTL Soir On Refait le monde - Sotto On refait le monde Thomas Sotto iTunes RSS
>
On refait le monde du mercredi 26 novembre 2014 - l'intégralité Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date :
La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Journaliste

On refait le monde, avec :
- Pierre Bergé, président de la Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent,
- Yves Thréard, directeur adjoint de la rédaction du Figaro,
- Roland Cayrol, politologue et directeur du Centre d'études et d'analyses (Cetan),
- Valérie Lecasble, conseillère en communication.

Nicolas Sarkozy crée à nouveau la polémique

"Dati, avec père et mère algérien et marocain, pour parler de la politique pénale, ça avait du sens", affirme Nicolas Sarkozy. Lors d'un meeting de campagne pour la présidence de l'UMP à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), l'ancien Président de la république a justifié par ses origines la nomination de Rachida Dati au ministère de la Justice en 2007.


Après la polémique qu'il a soulevée le 15 novembre dernier en se prononçant en faveur d'une abrogation de la loi Taubira, Nicolas Sarkozy a-t-il commis un dérapage de trop ?


Hervé Mariton, un de ses principaux adversaires pour la présidence de l'UMP, a, lui, dénoncé "un dérapage qui n'est pas acceptable".

À lire aussi
Le village de Beaumont-en-Auge, en Normandie (Illustration) immobilier
Déconfinement : la Normandie en plein boom immobilier


Pour sa part, Pierre Bergé considère que les dérapages de Nicolas Sarkozy vont sûrement se multiplier dans les prochains mois. Selon lui, l'ancien Président fait preuve une fois de plus d'opportunisme, et tente à nouveau de séduire une communauté.

C'est un grave dérapage de la part de Nicolas Sarkozy. Ce Président, qui n'était pas brillant, est un candidat catastrophique.

Pierre Bergé, président de la Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent
Partager la citation

Valérie Lecasble, qui assure avoir entendu un large extrait du meeting de Nicolas Sarkozy, estime quant à elle que l'ex-président a agréablement surpris tout le monde en constituant son gouvernement en 2007.

Si on se place dans le contexte de 2007, avec l'équilibre qui était instauré dans le gouvernement à cette époque, on peut dire que les propos de Nicolas Sarkozy ne sont pas complètement absurdes.

Valérie Lecasble, conseillère en communication
Partager la citation
RTL vous recommande
Lire la suite
Société Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants