1 min de lecture Cocaïne

Nantes : un trafic de cocaïne avec livraison à domicile démantelé

VU DANS LA PRESSE - La police a démantelé lundi 23 novembre un réseau de trafic de cocaïne qui opérait par livraison à domicile à Nantes. 10 suspects ont été interpellés.

De la cocaïne (illustration)
De la cocaïne (illustration) Crédit : DR
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Sur commission rogatoire d’un juge d’instruction, les forces de l’ordre ont réalisé une grosse opération d’interpellations dans une affaire de livraison de cocaïne à domicile, lundi 23 novembre. Un phénomène que les policiers nantais observent depuis déjà deux ans environ et qu’ils surnomment "Uber coke". Des trafiquants de stupéfiants livrent ainsi leurs produits à domicile, par l'intermédiaire de coursiers à scooter ou en voiture. 

Pour ce coup de filet, d’importants moyens ont été déployés et ont mené à l’interpellation de 10 suspects. Lors des perquisitions, la police a retrouvé un peu plus de 300 grammes de cocaïne et une arme à feu. Les policiers d’élite du Raid, la brigade canine et des enquêteurs de la sûreté départementale ont notamment été mobilisés.

Ces livraisons de stupéfiants, principalement de cocaïne, "s’inspirent des systèmes de livraison de repas à domicile", comme Uber eats, a rapporté un policier. Les clients ne sont donc pas amenés à se déplacer et à circuler en possession de drogue : "ils paient juste le service un peu plus cher", a-t-il ajouté. 

Dans le cadre d’une information judiciaire ouverte pour trafic de stupéfiants et association de malfaiteurs, sept des suspects ont été mis en examen, détaille Ouest France, tandis que trois "des principaux mis en cause" ont été placés en détention provisoire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cocaïne Faits divers Drogue
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants