1 min de lecture Cocaïne

Mexique : un avion qui transportait 480kg de cocaïne s'est écrasé

VU DANS LA PRESSE - Poursuivit par les autorités mexicaines, l'avion se serait écrasé suite à une panne d'essence. L'appareil transportait près d'une demi-tonne de cocaïne.

De la cocaïne saisie par l'armée mexicaine (illustration).
De la cocaïne saisie par l'armée mexicaine (illustration). Crédit : Juan Carlos REYES / AFP
Marie Gingault
Marie Gingault

Après plusieurs heures d'une intense course poursuite avec les autorités mexicaines, un petit avion qui transportait de la cocaïne s'est écrasé mercredi 7 octobre près de Queretaro au Mexique. L'appareil n'avait plus d'essence. Ses deux occupants sont décédés. 

L'appareil qui transportait presque une demi-tonne de cocaïne avait été repéré dès son entrée dans l'espace aérien mexicain, a expliqué le ministère de la Défense le jour-même. Poursuivi sur plusieurs centaines de kilomètres par des hélicoptères des autorités mexicaines, l'avion s'est crashé faute de carburant, révèle CNN. Les deux personnes qui étaient à bord ont péri dans l'accident.

Ces crashs de petits avions d'affaires sont de plus en plus fréquents, rapporte le média américain, qui précise que depuis ces derniers mois, plusieurs carcasses d'appareils ont été retrouvés écrasés ou abandonnés dans le sud du Mexique ou en Amérique centrale. Cela traduirait une augmentation de la contrebande aérienne. 

Deux semaines avant ce nouvel accident, un avion s'était écrasé au Guatemala après un voyage au Venezuela. L'appareil avait été retrouvé dans la jungle, près d'une piste d'atterrissage discrète. Là encore, deux hommes avaient été retrouvés morts. Ils étaient en possession de drogues et d'armes. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cocaïne Mexique Drogue
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants