1 min de lecture Justice

Nancy : un couple condamné pour torture sur un homme pendant un an

VU DANS LA PRESSE - Un couple de tortionnaires a été condamné pour des sévices infligés à l'homme qui les hébergeait pendant un an.

Une cour d'assises (illustration).
Une cour d'assises (illustration). Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Pierre, aujourd'hui 55 ans, hébergeait Oilid Zouari et Émilie Poutot, un couple de trentenaires à Bouxières-aux-Dames (Meurthe-et-Moselle). Entre janvier 2016 et avril 2017, il a été torturé par Zouari, qui lui a extorqué environ 35.000 euros. La victime a vécu un enfer jusqu'à ce que sa mère réussisse à le persuader à déposer une plainte. 

S'il a tout d'abord justifié ses blessures par une chute dans les escaliers, un médecin légiste a diagnostiqué 43 fractures sur tout le corps, des brûlures de cigarette, et une oreille à moitié tranchée, rapporte L'Est républicain

Devant les assises de Nancy, Oilid Zouari a reconnu les faits et a été poursuivi pour extorsions avec arme et actes de torture et de barbarie en récidive et abus de faiblesse. Sa compagne a quant à elle été jugée pour recel d’extorsion avec actes de torture et de barbarie. Et les deux prévenus ont été condamnés. 

L'homme, déjà condamné 17 fois, écope d'une peine de 20 ans de réclusion criminelle. Émilie Poutot a été condamné à 7 ans de prison ferme. Aux assises, l'avocat de la victime a indiqué que son client ne pouvait plus marcher sans l'aide d'une canne, et qu'il était encore marqué. Absent des débats, il ne pouvait pas faire face au regard de ses tortionnaires. "Ces deux-là n’ont pas fait que lui briser les os, ils lui ont volé son âme", a-t-il déclaré. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Torture Meurthe-et-Moselle
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants