1 min de lecture Agression

Mulhouse : un homme en garde à vue pour avoir agressé une femme en jupe

Mercredi après-midi, une femme portant une jupe a été victime d'une agression. Son agresseur, âgé de 18 ans, l'a giflée puis poussé par terre.

Mulhouse dans le Haut-Rhin
Mulhouse dans le Haut-Rhin Crédit : RTL
Thomas Prouteau édité par Nicolas Barreiro

Un vêtement jugé trop "court" en cause. Deux jeunes femmes, dont une en jupe, ont été victimes d'une agression dans l'après-midi du mercredi 23 septembre au centre-ville de Mulhouse par un jeune homme. 

Celui-ci reprochait à l'une d'elles de s'habiller trop court, selon une information de M6 confirmée à RTL par le parquet de Mulhouse. L'agresseur, âgé de 18 ans, a été placé en garde à vue.

La jeune femme de 20 ans, vêtue d'une jupe se promenait avec une amie lorsque le mis en cause lui aurait dit "tu veux pas t'habiller plus court ?" Le ton est alors rapidement monté, le jeune homme l'a alors giflée et poussée et elle a fini par tomber au sol. 

Son amie qui a voulu s'interposer a été prise par le cou, sans tomber. Un témoin a alors prévenu la police qui a interpellé l'agresseur, jamais condamné auparavant mais connu des services de police. La porteuse de la jupe, qui s'est vu prescrire trois jours d'ITT, a porté plainte. 

À lire aussi
Carte de la ville de Montpellier coronavirus
Montpellier : un homme tire sur un vigile qui lui demandait de mettre un masque

Un cas similaire s'est déroulé à Strasbourg le 18 septembre dernier. Trois hommes avaient frappé une jeune femme au visage le vendredi 18 septembre. Les agresseurs l'accusaient de porter une jupe trop courte à leur goût également.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agression Faits divers Vêtements
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants