1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Bouches-du-Rhône : un joggeur attaqué et grièvement blessé par des chiens
1 min de lecture

Bouches-du-Rhône : un joggeur attaqué et grièvement blessé par des chiens

Un septuagénaire a été attaqué par trois chiens à Istres, alors qu'il faisait son jogging ce lundi matin. L'homme, grièvement blessé, a son pronostic vital d'engagé.

Un chien de la race des American Staffordshire Terrier
Un chien de la race des American Staffordshire Terrier
Marie Gingault & AFP

Alors qu'il faisait son jogging ce lundi 21 septembre, un septuagénaire a été attaqué par trois chiens à Istres, à l'ouest de Marseille. Selon une source policière, ce sont deux staffs et un pitbull qui sont à l'origine de l'agression.

"La victime souffre de blessures très importantes aux membres inférieurs, son pronostic vital est engagé", a indiqué la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) des Bouches-du-Rhône.

L'attaque a été perpétrée aux alentours de 10h30 ce matin, dans le quartier Entressen. Un témoin de la scène a volontairement écrasé l'un des chiens avec sa voiture, afin de sauver le joggeur. Lors de leur arrivée sur les lieux, les policiers du commissariat d'Istres ont abattu le second chien présent sur place. 

Le dernier s'était enfui et réfugié au domicile d'où il s'était échappé avec les deux autres. La fourrière municipale de la ville l'a pris en charge. "Il sera sans doute euthanasié", a précisé la DDSP. De son côté, le propriétaire des trois chiens a été interpellé et placé en garde à vue. 

À lire aussi

Sur les trois animaux, seuls deux étaient en conformité avec la législation, a précisé la DDSP des Bouches-du-Rhône. En effet, l'un des chiens n'avait ni été stérilisé et ni fait l'objet d'une analyse comportementale.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/