1 min de lecture Faits divers

Mort de deux jeunes à Grenoble : "On les a envoyés à la mort", accuse un proche

DOCUMENT RTL - Deux jours après la mort de deux adolescents alors qu'ils étaient poursuivis par la police dans le quartier du Mistral, l'oncle de la plus jeune victime dénonce une "chasse" à l'homme.

Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Mort de deux jeunes à Grenoble : "On les a envoyés à la mort", accuse un proche Crédit Image : JEAN-PIERRE CLATOT / AFP | Crédit Média : Serge Pueyo / RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Serge Pueyo et Eléanor Douet

À Grenoble, la nuit a de nouveau été secouée par des violences dans le quartier du Mistral. Un camion de pompiers et des policiers ont notamment été visés par des cocktails Molotov, selon nos confrères du Dauphiné Libéré. Des violences en réaction à la mort de deux jeunes de 17 et 19 ans samedi soir alors qu'ils étaient poursuivis par la police.

Sur RTL, l'oncle d'une des victimes a dénoncé une chasse à l'homme. "Ils n'avaient pas de casque. Ces jeunes-là, ils n'étaient pas armés. Ils ont brûlé des feux rouges, certes. Ils étaient en infraction je l'admets. Mais fallait-il aller jusque-là, pourchassés par la BAC et finalement morts au bout du virage", a-t-il déploré. 

"On les a forcément obligés à prendre la rocade sans lumière. On les a envoyés dans la gueule du loup. On les a envoyés à la mort. Il faut rappeler que mon neveu a 17 ans. Dans quel état ils étaient ? Ils avaient peur. La police aux trousses et voilà le résultat", dénonce ce proche. 

À lire aussi
Le Gange en Inde faits divers
Inde : l’illusionniste disparu dans le Gange après un tour de magie, retrouvé mort

Il y a eu de la poursuite, il y a eu de la chasse

L'oncle d'une des victimes du quartier du Mistral à Grenoble
Partager la citation

"Ils (la police) auraient dû faire en sorte que ces gamins ne se blessent pas. Il y a eu de la poursuite, il y a eu de la chasse. On était vraiment sur de la chasse... On dirait vraiment du gros gibier. Mais malheureusement, on a ôté la vie à deux personnes, on a rendu des gens malheureux", a-t-il conclu.

Samedi soir, ces deux jeunes du quartier du Mistral, qui circulaient sans casque sur un scooter de grosse cylindrée, volé et dépourvu de plaques, sont morts en percutant un autocar, alors qu'un véhicule de la police les suivait, selon le parquet qui évoque un "accident"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Grenoble Isère
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797118492
Mort de deux jeunes à Grenoble : "On les a envoyés à la mort", accuse un proche
Mort de deux jeunes à Grenoble : "On les a envoyés à la mort", accuse un proche
DOCUMENT RTL - Deux jours après la mort de deux adolescents alors qu'ils étaient poursuivis par la police dans le quartier du Mistral, l'oncle de la plus jeune victime dénonce une "chasse" à l'homme.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/mort-de-deux-jeunes-a-grenoble-on-les-a-envoyes-a-la-mort-accuse-un-proche-7797118492
2019-03-05 08:46:41
https://cdn-media.rtl.fr/cache/IDNg88UZtG94U8NfZoWNhQ/330v220-2/online/image/2019/0305/7797118564_des-policiers-dans-le-quartier-du-mistral-a-grenoble-le-4-mars-2019.jpg