2 min de lecture Faits divers

Mort de deux jeunes du quartier Mistral à Grenoble : que s’est-il passé ?

ÉCLAIRAGE - Deux jeunes de 17 et 19 ans sont décédés alors qu'ils étaient pris en chasse par la police le samedi 2 mars, à Grenoble. L'accident a déclenché des émeutes dans leur quartier, où le sentiment d'une bavure policière prévaut.

Isère : sept mises en examen dans une affaire de pédophilie sur trois enfants
Isère : sept mises en examen dans une affaire de pédophilie sur trois enfants Crédit : RTL
Sarah Duhieu
Sarah Duhieu
et AFP

L'accident mortel a provoqué la colère des habitants du quartier Mistral. Après la mort de deux jeunes hommes âgés de 17 et 19 ans, ce samedi 2 mars, lors d'une course-poursuite en scooter avec la police, de violents incidents ont éclaté à Grenoble.

Une caserne de CRS a notamment été prise pour cible. "Des jeunes du quartier ont vu ce qui s'est passé et ont le sentiment d'une bavure policière, c'est de là que vient toute cette tension", estime Hassen Bouzeghoub, directeur du centre socio-culturel du quartier.

À ce stade de l'enquête, le parquet privilégie quant à lui l'hypothèse d'un accident. Le Procureur de la République Eric Vaillant a ouvert ce dimanche 3 mars une information judiciaire pour déterminer les causes de leur mort. Voici ce que l'on sait à ce jour.

Coincés entre le bus et le parapet

Le drame survient le samedi 2 mars vers 22H30. Depuis quelques minutes, une voiture de la brigade anti-criminalité (BAC), gyrophares allumés, poursuit deux jeunes à scooter. Ils roulent à vive allure, sans plaque d'immatriculation. La police à leurs trousses, ils empruntent l'autoroute.

À lire aussi
Une voiture de police américaine (Illustration) États-Unis
Texas : un enfant de 5 ans abat son frère de 4 ans

Au moment de s'engager dans la bretelle de sortie, ils se retrouvent derrière un autobus. Apercevant la scène dans son rétroviseur, le conducteur - dont les tests d'alcoolémie et aux stupéfiants se sont avérés négatifs - serre à droite pour laisser passer les deux véhicules. Mais au même moment, les jeunes tentent, eux, de le doubler par la droite. Ils se retrouvent coincés entre l'autobus et le parapet.

Une course-poursuite pour infractions routières

Plus tôt dans la soirée, vers 21h10, un scooter similaire avait été signalé pour plusieurs infractions routières. Les deux jeunes à bord avaient percuté plusieurs véhicules garés, abîmé des rétroviseurs et brûlé des feux rouges. Pour les enquêteurs, il s'agit du même scooter, "mais le lien n'est pas encore totalement avéré".

Pour autant, l'intervention des policiers était "totalement justifiée", d'après le parquet : ils n'auraient pas suivi les deux jeunes "s'ils n'avaient pas mis les autres usagers de la route en danger, en brûlant des feux rouges, en roulant sur le trottoir, en roulant à vive allure".

Un accident ou une bavure policière ?

Le parquet évoque pour l'heure "un accident", alors que l'idée d'une "bavure" prévaut dans le quartier Mistral où vivaient les deux jeunes. "Vous pouvez écrire que la police est responsable de leur mort", a lancé à un journaliste de l'AFP une proche des victimes, les yeux rougis, en sortant du palais de justice de Grenoble ce dimanche 3 mars en début de soirée.

Le Procureur de la République de Grenoble a écarté, à ce stade de l'enquête, tout choc entre le véhicule de la police qui suivait les deux jeunes et le scooter. Les enquêteurs s'appuient notamment sur des images de vidéosurveillance, qui permettent de visualiser la scène "de façon assez vague."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Grenoble Accident
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797114491
Mort de deux jeunes du quartier Mistral à Grenoble : que s’est-il passé ?
Mort de deux jeunes du quartier Mistral à Grenoble : que s’est-il passé ?
ÉCLAIRAGE - Deux jeunes de 17 et 19 ans sont décédés alors qu'ils étaient pris en chasse par la police le samedi 2 mars, à Grenoble. L'accident a déclenché des émeutes dans leur quartier, où le sentiment d'une bavure policière prévaut.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/mort-de-deux-jeunes-du-quartier-mistral-a-grenoble-que-s-est-il-passe-7797114491
2019-03-04 20:51:25
https://cdn-media.rtl.fr/cache/m7MMhfVreQjilIEppZ0WlA/330v220-2/online/image/2019/0304/7797115753_grenoble.png