1 min de lecture Hauts-de-Seine

Attaque de militaires à Levallois : un membre de l'entourage du suspect interpellé

Un membre de l'entourage d'Hamou B., toujours hospitalisé, a été placé en garde à vue mercredi à Marseille.

Une voiture a foncé sur des militaires de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret, le 9 août 2017
Une voiture a foncé sur des militaires de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret, le 9 août 2017 Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et AFP

Un membre de l'entourage du suspect de l'attaque à la voiture-bélier contre des militaires à Levallois-Perret, dans le département des Hauts-de-Seine, a été placé en garde à vue. À ce stade, cet homme n'est pas relié directement à l'attaque du 9 août, selon une source proche du dossier, mais il semble en lien avec le logement en région parisienne d'Hamou B.

Le suspect algérien de 36 ans, inconnu des services de renseignements et sans casier judiciaire, est toujours hospitalisé une semaine après son arrestation. Il avait été transféré vendredi de Lille à Paris, deux jours après avoir été blessé de cinq balles alors qu'il tentait d'échapper aux forces de l'ordre sur l'autoroute A16 près de Calais. Ce Jeudi 17 août, il n'était toujours pas en état d'être entendu par les enquêteurs, selon une source judiciaire.

Après son arrestation, sa garde à vue avait été rapidement levée en raison de ses blessures. Elle ne reprendra pas avant "plusieurs jours ou semaines", selon une source proche de l'enquête. Faute d'avoir pu encore l'interroger, les policiers chargés de l'enquête par la section antiterroriste du parquet de Paris s'attachent à "exploiter les éléments" découverts lors des perquisitions effectuées notamment à son domicile de Bezons, dans le Val d'Oise.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hauts-de-Seine Levallois Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants