1 min de lecture Justice

Meurtre d'Aurélie Fouquet : "Je les aurais implorés pour avoir le nom du tireur", lance la mère de la policière municipale

REPLAY / REPORTAGE - Le 20 mai 2010, Aurélie Fouquet est la première policière municipale à avoir trouvé la mort dans l'exercice de ses fonctions.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Meurtre d'Aurélie Fouquet : "Je les aurais imploré pour avoir le nom du tireur", lance la mère Redoine Faïd Crédit Image : WITT/SIPA/130 | Crédit Média : Élisabeth Fleury | Durée : | Date : La page de l'émission
Elisabeth Fleury et Claire Gaveau

Condamner lourdement pour "dépasser les silences". C'est l'idée émise par le tribunal de Paris pour le meurtre de la policière municipale Aurélie Fouquet. Celle-ci a été tuée dans une fusillade qui a éclaté après l'attaque avortée d'un fourgon blindé en 2010 à Villiers-sur-Marne. L'avocate générale a ainsi requis des peines allant de 22 ans à 30 ans de prison pour les protagonistes de cette meurtrière affaire.

Au cœur de ce procès ? Redoine Faïd. Le multirécidiviste braqueur qui est, selon l'avocate générale, "au centre d'une étoile" représentant l'intégralité des accusés. "Les peines requises sont méritées et à la hauteur de ce que nous attendions", lance Élisabeth Fouquet, la mère de la policière tuée lors de la fusillade.

Malgré cette première satisfaction, cette mère de famille attend toujours de connaître le nom de l'assassin de sa fille, alors âgée de 26 ans. "Ils s'enferment dans un silence extrêmement pesant. Et c'est triste à dire mais nous avons passé cette semaine très éprouvante et fatigante sans avoir le nom du tireur. Je les aurais implorés, c'est ce que nous venions chercher", explique-t-elle assurant que la famille avait eu de l'espoir mais "celui-ci s'est amenuisé avant de se traduire par rien en finalité".  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Faits divers Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782780591
Meurtre d'Aurélie Fouquet : "Je les aurais implorés pour avoir le nom du tireur", lance la mère de la policière municipale
Meurtre d'Aurélie Fouquet : "Je les aurais implorés pour avoir le nom du tireur", lance la mère de la policière municipale
REPLAY / REPORTAGE - Le 20 mai 2010, Aurélie Fouquet est la première policière municipale à avoir trouvé la mort dans l'exercice de ses fonctions.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/meurtre-d-aurelie-fouquet-je-les-aurais-implores-pour-avoir-le-nom-du-tireur-lance-la-mere-de-la-policiere-municipale-7782780591
2016-04-11 21:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/b163RokGQUdl7TDtozdLMA/330v220-2/online/image/2016/0301/7782129878_des-agents-de-police-municipale-lors-d-un-hommage-a-aurelie-fouquet-le-20-mai-2012-a-villiers-sur-marne.jpg