1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Mayenne : la joggeuse disparue avait passé la soirée chez sa grand-mère
1 min de lecture

Mayenne : la joggeuse disparue avait passé la soirée chez sa grand-mère

VU DANS LA PRESSE - La joggeuse disparue en Mayenne avait en fait passé la soirée de sa disparition chez sa grand-mère.

Des gendarmes et des pompiers montent la garde dans une rue de Sablé-sur-Sarthe, en Mayenne, à environ 10 kilomètres de la maison de la joggeuse de 17 ans, le 9 novembre 2021.
Des gendarmes et des pompiers montent la garde dans une rue de Sablé-sur-Sarthe, en Mayenne, à environ 10 kilomètres de la maison de la joggeuse de 17 ans, le 9 novembre 2021.
Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
William Vuillez

Elle avait mobilisé des dizaines de gendarmes, une équipe cynophile et un hélicoptère. Le lundi 8 novembre dans la soirée, une adolescente de 17 ans avait disparue en Mayenne. Elle avait été retrouvée après 24 heures, en état de choc, disant avoir été enlevée par "plusieurs ravisseurs". Entendue par les enquêteurs, la jeune joggeuse du nom de Lisa a finalement avoué avoir menti.

Ce vendredi 19 novembre, BFMTV révèle que l'adolescente avait en fait passé la soirée de sa disparition chez sa grand-mère. Lisa se serait rendue au domicile de sa grand-mère, dont elle avait les clés, situé à Sablé-sur-Sarthe, non loin du restaurant où l'adolescente avait été retrouvée en état de choc, précise le site d'informations, ignorant si sa grand-mère se trouvait présente à son domicile ce soir là. 

La jeune fille a été décrite par un proche de l'enquête comme "une lycéenne fragile psychologiquement". Elle avait dit avoir été enlevée et séquestrée par deux hommes dans une camionnette verte. Mais les gendarmes avaient des doutes car la nature de ses blessures ne collaient pas avec son récit et il était pour eux impossible de retrouver la trace de cette camionnette. 

Désormais, c'est une autre procédure qui s'ouvre contre elle, avec une enquête pour dénonciation d'infraction mensongère. Un délit qui selon les textes peut être puni d'une peine maximale allant jusqu'à six mois de prison ferme et 7.500 euros d'amende.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/