1 min de lecture Violence

Lyon : prison avec sursis pour deux policiers accusés de violences "gratuites"

À Lyon, deux policiers ont été condamnés à des peines de prison avec sursis pour des violences, qualifiées de "gratuites", sur deux étudiants.

Un policier à Lille
Un policier à Lille Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Louis Rigaudière et AFP

Des peines de prison avec sursis ont été prononcées, lundi 14 octobre, à l'encontre de deux policiers reconnus coupables de violences sur deux étudiants à Lyon, que le parquet avait qualifiées de "gratuites" à l'audience. L'un des fonctionnaires a été condamné à trois mois de prison avec sursis, l'autre à une peine de deux mois. Tous les deux sont âgés de 33 ans.
Dans la nuit du 21 au 22 février, ils avaient eu une violente altercation avec deux étudiants d'une vingtaine d'années, qui rentraient à pied d'une soirée arrosée dans le centre-ville. Les faits avaient été filmés partiellement par une caméra de vidéo-surveillance municipale.Le policier condamné à la peine la plus lourde avait pratiqué "une balayette" sur un des étudiants, qui s'était fracturé le poignet en chutant lourdement. La blessure lui a valu 90 jours d'ITT. L'autre étudiant avait reçu des coups.
A la barre du tribunal le 13 septembre, les fonctionnaires avaient évoqué des gestes "techniques" ou "involontaires" de leur part, effectués en réponse à une attitude agressive. La procureure adjointe Karine Malara leur avait reproché d'avoir agi en-dehors de tout cadre procédural : "On ne peut pas intervenir à chaud parce qu'on est énervé quand on est policier", avait-elle critiqué.
Cette condamnation ne sera pas inscrite cependant au volet B2 du casier judiciaire des deux policiers, qui pourront donc continuer à exercer. L'un d'eux doit prochainement intégrer la Brigade anticriminalité de Lyon, dont il a récemment réussi les tests.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Violence Policiers Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants