1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Lyon : Après une prise d'otages, des malfaiteurs repartent avec 20 à 30 kilos d'or
1 min de lecture

Lyon : Après une prise d'otages, des malfaiteurs repartent avec 20 à 30 kilos d'or

Après une prise d'otages, des malfrats sont repartis avec 20 à 30 kilos d'or ce jeudi 28 janvier dans l'agglomération lyonnaise.

Des lingots d’or sont photographiés après avoir été inspectés et polis à la raffinerie ABC de Sydney le 5 août 2020.
Des lingots d’or sont photographiés après avoir été inspectés et polis à la raffinerie ABC de Sydney le 5 août 2020.
Crédit : CRÉDITDAVID GRAY / AFP
Camille Guesdon
Camille Guesdon
Journaliste

Entre 20 et 30 kilos d'or. C'est le poids du butin dérobé par des malfaiteurs, ce jeudi matin dans l'agglomération lyonnaise, après avoir contraint le patron d'une entreprise spécialisée à vider ses coffres pour obtenir la libération de son fils pris en otage, selon le parquet.

Aux alentours de 4 heures du matin, cinq individus armés et cagoulés ont fait irruption à Bessenay (Rhône) au domicile du responsable d'une société spécialisée dans le reconditionnement d'or. Une source indique que "le chef d'entreprise, son fils et la petite amie de celui-ci ont été violentés par les malfaiteurs", qui ont par la suite exigés que "le père de famille leur remette l'or afin de libérer les deux otages (son fils et se petite-amie)".

L'entrepreneur s'est donc rendu dans son entreprise située à Limonest, aux portes de Lyon, afin de récupérer "entre 20 et 30 kilos d'or". Il est ensuite parti à un endroit désigné par les malfaiteurs où avait lieu la remise du butin. Après avoir récupéré l'or, les bandits ont pris la fuite. Le fils du gérant et sa petite amie ont été retrouvés un peu plus tard au Parc de Miribel-Jonage, au nord-ouest de la ville, contrairement aux malfrats qui sont activement recherchés depuis.

Entre 980.000 et 1,4 million d'euros

Avec le cours actuel de l'or, le montant du butin se situe entre 980.000 et 1,4 million d'euros. Une enquête a été ouverte par le parquet de Lyon et confiée à la section de recherches de la gendarmerie de Lyon pour "enlèvement et séquestration en bande organisée, en vue de faciliter la commission d'un crime, et association de malfaiteurs".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/