1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Loiret : deux hommes arrêtés après l'enlèvement d'une jeune femme
2 min de lecture

Loiret : deux hommes arrêtés après l'enlèvement d'une jeune femme

Les faits se sont déroulés dans le cadre d'un différend commercial à Gien dans le Loiret jeudi 11 juin.

Des membres du GIGN en intervention (illustration)
Des membres du GIGN en intervention (illustration)
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Venantia
Venantia Petillault
Journaliste

Deux hommes, âgés de 21 et 27 ans, ont été placés en garde à vue après l'enlèvement d'une jeune femme, jeudi 11 juin à Gien (Loiret), suite à un différend commercial avec son compagnon, a annoncé vendredi le parquet de Montargis.

La jeune femme, âgée d'une vingtaine d'années, avait été libérée par le GIGN jeudi soir, sans avoir subi de violence physique, sur une aire d'autoroute près de Nemours (Seine-et-Marne). Selon le parquet, l'enquête menée par la section de recherche d'Orléans a montré que le compagnon de la victime était en litige avec les deux hommes, originaires de Bagnolet (Seine-Saint-Denis).

Le Giennois avait manifesté son intention de racheter l'entreprise de location de véhicules détenue par les deux individus... avant de changer d'avis. S'estimant lésés et réclamant un dédommagement, les deux hommes se sont rendus mercredi à Gien pour lui réclamer environ 4.000 euros. Le compagnon n'étant pas présent, ils ont attendu toute la nuit avant de kidnapper la jeune femme jeudi, dans le but de le forcer à verser la somme réclamée. Ils ont réalisé l'enlèvement en pleine rue au moment où la victime s'apprêtait à prendre son véhicule pour se rendre à son travail.

"Tentative d'extorsion avec violence"

"À aucun moment elle dit n'avoir été menacée de violences physiques, mais ils lui ont dit qu'elle n'avait pas le choix", a précisé le parquet, indiquant que les deux hommes étaient connus des services de police pour des petits délits. Le contact à ensuite été pris avec le compagnon, qui a immédiatement prévenu les forces de l'ordre. Piloté par le GIGN, il a donné rendez-vous aux deux hommes sur une aire d'autoroute de l'A6 où ils ont pu être interpellés sans opposer de résistance. Les deux hommes n'étaient pas armés.

À lire aussi

Les deux individus doivent être déférés samedi matin sous la qualification de "tentative d'extorsion avec violence", a précisé le parquet vendredi soir. Ils seront présentés au juge des libertés et de la détention, avec une demande de placement en détention provisoire en vue d'une comparution immédiate mercredi.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/