1 min de lecture Faits divers

Lille : le monument à la mémoire des pigeons voyageurs vandalisé

L'unique monument en hommage aux pigeons voyageurs, situé à Lille, a été vandalisé la semaine dernière. La tête du serpent à été scindée et a disparu. La ville a déposé plainte.

Le monument en hommage aux pigeons voyageurs de la Grande guerre
Le monument en hommage aux pigeons voyageurs de la Grande guerre Crédit : Google Maps
Marie Gingault

Il s'agit de l'unique monument de France en son genre. Le monument en hommage aux pigeons voyageurs de la Grande Guerre a été vandalisé à Lille la semaine dernière, rapporte La Voix du Nord. Situé à l'angle de la rue Mathias-Delobel, ce monument qui représente la paix personnifiée se dresse, la tête dans une nuée de pigeons. À ses pieds, un bouclier orné d'un pigeon écrase un serpent, représentant l'ennemi.

Sauf que depuis plusieurs jours, l'ennemi a la tête coupée. Jean-Jacques Dupuis, président de la Fédération colombophile française depuis 2010, a révélé à nos confrères du Parisien être "scandalisé". "Pourquoi s'en prendre à ce symbole qui rend hommage aux 20.000 pigeons morts pour la patrie pendant la Grande Guerre ? D'autant qu'il honore aussi les colombophiles fusillés par l'ennemi pour avoir rendu d'immenses services en permettant les communications indispensables durant les combats !", s'est-il indigné.

En effet, cette destruction est un choc pour les habitants. 55% des 15.000 "coulonneux" français sont installés dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais, faisait des Hauts-de-France, la première région de colombophilie française. 

C'est écoeurant ce vandalisme gratuit

Jean-Jacques Dupuis
Partager la citation

Ce monument datant de 1936 avait déjà fait l'objet de détériorations en août 2018, où des tags militants antispécistes avaient été constatés. En plus de la perte de la tête du serpent, une partie du socle a été également brisé. "Peu de gens connaissent le rôle des pigeons voyageurs dans notre histoire, ce monument singulier permet de témoigner pour les générations futures. C'est écœurant ce vandalisme gratuit", déplore Jean-Jacques Dupuis.


La ville de Lille a décidé de porter plainte pour détérioration d'œuvre d'art. Les morceaux disparus n'ayant pour l'heure, toujours pas été retrouvés, la municipalité prévoit de les reconstituer par modélisation en s'appuyant sur des photographies et des documents d'archives.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Lille Vandalisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants