1 min de lecture Animaux

Corrèze : une pétition pour sauver Maurice le sanglier, menacé d'euthanasie

Plus de 100.000 personnes ont signé la pétition pour sauver Maurice, un sanglier sauvé et domestiqué par un couple corrézien.

Maurice, un sanglier domestiqué par un couple corrézien, risque l'euthanasie.
Maurice, un sanglier domestiqué par un couple corrézien, risque l'euthanasie. Crédit : Photo Facebook/"Sauvez Maurice"
Maeliss
Maeliss Innocenti Journaliste

Un couple corrézien, vivant dans le petit village de Jardin, a recueilli un marcassin blessé en 2014. Après l'avoir soigné, Sylvia et son mari ont décidé de le garder. Ils l'ont baptisé Maurice. Mais l'an dernier, un voisin les a dénoncés pour détention illégale d'un animal sauvage. La justice a été saisie.

Le risque pour Maurice n'est pas simplement de perdre sa famille, mais d'être euthanasié. Refusant de s'en séparer, Sylvia et son mari ont décidé de tout faire pour sauver leur sanglier. En plus des recours en justice, le couple a lancé une pétition et créé une page Facebook "Sauvez Maurice".

Plus de 100.000 personnes avaient signé la pétition, mise en ligne sur le site change.org, ce mardi 26 mai à la mi-journée. "On nous demande de lui trouver un endroit conforme ou de mettre fin à sa vie", y explique Sylvia, qui angoisse chaque jour un peu plus dans l'attente de la décision de justice.

Une nouvelle audience était prévue le 20 mai au tribunal de Tulle, mais elle a été reportée sine die en raison de la crise sanitaire. En attendant, Maurice, qui ne se doute probablement pas de ce qui risque de lui arriver, continue de profiter du grand enclos sécurisé et électrifié de 500m2, que ses maîtres ont construit pour lui.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Faits divers Corrèze
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants