2 min de lecture Faits divers

Levallois-Perret : des militaires attaqués, un suspect interpellé

Le véhicule qui a blessé six militaires avait pris la fuite. La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête. Un suspect a été interpellé.

>
Les militaires de l'opération Sentinelle cibles de plusieurs attaques depuis 2015 Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
Julien Absalon
Julien Absalon
et Cécile De Sèze

Les soldats à nouveau pris pour cible. Des militaires en patrouille dans le cadre de l'opération Sentinelle ont été renversés par une voiture ayant ensuite pris la fuite, mercredi 9 août à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). Les faits sont survenus à 7h57, dans une allée de la place de Verdun, selon des informations recueillies par RTL. La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête, ce qui accrédite la thèse d'un acte volontaire. Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur, évoque un "acte délibéré".

Un homme à bord du véhicule recherché a été interpellé sur l'autoroute A16 près de Calais en début d'après-midi, selon nos informations. Le suspect a été blessé par balle au cours de l'opération de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI). Des vérifications sont en cours pour déterminer si l'individu, qu'une source citée par l'AFP présente comme étant "né en 1980", est bien l'auteur de l'attaque.

Six militaires ont été blessés, selon des informations communiquées par le gouvernement. Les trois militaires grièvement blessés ont été pris en charge à l'hôpital militaire de Percy, à Clamart. Leur pronostic vital n'est pas engagé. Florence Parly, ministre des Armées, a condamné un "acte lâche" et précise que ces six militaires sont issus du 35e régiment d'infanterie de Belfort.

Sur cette place de Verdun, les soldats disposent d'un logement où ils ont l'habitude de se reposer. Selon le maire Patrick Balkany joint par RTL, une "voiture prépositionnée", de type BMW sombre, semblait "attendre la sortie des militaires". Selon lui, des caméras de surveillance montrent que le véhicule était effectivement stationné et n'a démarré qu'une fois les militaires sortis de leur casernement. L'élu LR dénonce une "agression odieuse" et rappelle que les militaires patrouillent à Levallois "sans l'ombre d'un problème" depuis deux ans.

À lire aussi
Isabelle Fouillot, la mère d'Alexia Daval, le 7 décembre 2018 Jonathann Daval
Les actualités de 7h30 - Affaire Daval : la mère d'Alexia espère avoir des réponses

Un témoin, résidant au 10e étage d'un immeuble surplombant les lieux où se sont produits les faits, raconte ce qu'il a entendu. "J'ai entendu un énorme bruit. J'ai d'abord cru qu'un échafaudage était mis en place", raconte à l'AFP cet homme qui a ensuite vu "deux militaires à terre, semblant inanimés" qui ont été rapidement mis en "position latérale de sécurité".

Les investigations ont été confiées à la Direction centrale de la police judiciaire (DRPJ) et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), dont les locaux sont situés à quelques encablures des lieux de l'attaque.

Les militaires, cibles d'attaques terroristes

L'opération Sentinelle mobilise 7.000 soldats en permanence sur le territoire national. Elle est en place depuis les attentats de janvier 2015. À l'origine, ces militaires étaient chargés de protéger des sites sensibles, tels que des lieux de culte et des quartiers hautement touristiques. Leur mission a été adaptée et leur permet de faire plus de patrouilles, afin que leurs déplacements soient moins prévisibles.

Ces derniers mois, les forces de l'ordre ont été particulièrement ciblées par des attaques. Samedi 5 août, un homme armé d'un couteau a été interpellé au pied de la Tour Eiffel. L'individu, qui avait crié "Allah Akbar", voulait attaquer un militaire. Le 18 mars, ce sont trois militaires en patrouille à l'aéroport d'Orly qui avaient été attaqués par un homme ayant tenté de dérober un de leurs fusils d'assaut.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Militaires Levallois
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789664736
Levallois-Perret : des militaires attaqués, un suspect interpellé
Levallois-Perret : des militaires attaqués, un suspect interpellé
Le véhicule qui a blessé six militaires avait pris la fuite. La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête. Un suspect a été interpellé.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/levallois-perret-des-militaires-de-l-operation-sentinelle-blesses-par-un-vehicule-7789664736
2017-08-09 09:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/G99QPxSMSe3WR83aftsidA/330v220-2/online/image/2017/0809/7789666222_des-militaires-a-levallois-mercredi-9-aout-2017.jpg