1 min de lecture Prisons

Les meurtres de la gare de Perpignan

PODCAST - Durant 20 ans, Jacques Rançon a terrorisé la gare de Perpignan en tuant sauvagement deux femmes et en laissant une pour morte.

Jean-Alphonse Richard L'heure du Crime Jean-Alphonse Richard iTunes RSS
>
L'INTÉGRALE - Les disparues de la gare de Perpignan Crédit Image : RAYMOND ROIG / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard et Marie Bossard

Le dimanche 24 septembre 1995 dans la soirée, les parents Andujar s'inquiètent dans leur domicile près de Perpignan. Ils attendant le retour de Tatiana Andujar, leur fille de 17 ans, depuis des heures. Le lendemain, ils préviennent la police de sa disparition. Tatiana a quitté Toulouse le dimanche soir pour rentrer au domicile familial et a disparu lors de son arrivée à la gare de Perpignan. Elle est la première disparue et victime de la gare de Perpignan.

Le 21 décembre 1997, le corps d'une étudiante de 19 ans, Mokhtaria Chaib, est découvert dans un terrain vague non loin de la gare de Perpignan. La veille, elle a quitté le domicile d'un ami pour rejoindre sa chambre à la Cité Universitaire. La jeune femme a été poignardée à douze reprises à l'abdomen et a été tuée quasi instantanément. Son bourreau a mutilé ses seins et ses parties génitales.

Le 26 juin 1998, le cadavre d'une jeune femme est découvert dans un terrain vague près du péage de l'A9. Tout comme Mokhtaria Chaib, son corps a été mutilé et dépecé avec un couteau ou un scalpel. Cette fois les mains et la tête ont été découpées. Elle s'appelle Marie-Hélène Gonzalez et avait 22 ans. Elle a disparu 10 jours auparavant à la gare de Perpignan.

 Deux suspects vont être mis en lumière, avant d'être écartés. Après ce faux pas, l'enquête s'intensifie et le quartier de la gare de Perpignan est placé sous surveillance. Il faudra attendre une bonne dizaine d'années pour que l'ADN apporte une toute nouvelle lumière sur ces crimes.

Nos invités

À lire aussi
faits divers
Enlèvement de Mia : ce que l’on sait de la mère de la fillette

Me Etienne Nicolau, avocat des familles et auteur du livre « Erreurs criminelles » chez JPO éditions, collection Jacques Pradel.
Laure Moysset, journaliste à L’Indépendant.
Marie-Josée Andujar, mère de Tatiana Andujar

Soumettre une affaire

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jean-Alphonse Richard. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

L'équipe de l'émission vous recommande

 

Lire la suite
Prisons Procès Meurtres
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants