2 min de lecture Faits divers

Les infos de 7h - Nord : un père doit être mis en terre par ses propres fils

Début août, aucun porteur ni maître de cérémonie n'était présent le jour de l'enterrement à Condé-sur-l'Escaut (Nord) et le cercueil était trop petit. L'un des fils a décidé de porter plainte contre la société de pompes funèbres.

Micro RTL générique Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 7h - Nord : un père doit être mis en terre par ses propres fils Crédit Image : JOEL ROBINE / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission

C'est un enterrement cauchemardesque qui a eu lieu début août à Condé-sur-l'Escaut dans le Nord. Un père d'origine modeste a dû être mis en terre par ses propres fils. Il avait pourtant bien payé un contrat d'obsèques mais le cercueil prévu était trop petit. La parution de l'avis dans le journal n'était pas prévue. Il a également fallu rajouter de l'argent pour la cérémonie religieuse.

Et le pire eu lieu au cimetière, raconte Richard Bruyère, l'un des trois fils du défunt. "J'arrive à 10 heures au cimetière. Je découvre à ce moment-là le camion transportant mon père dans le cercueil. Je rencontre la personne qui conduit le véhicule qui me dit : 'j'ai été obligé de le mettre à l'ombre parce que vu la chaleur ce n'est pas évident'. Vous imaginez le choc que ça peut provoquer d'entrée de jeu", raconte-t-il à RTL. 

"Toute la famille arrive. On attend, on attend. Voyant les minutes passer j'ai dû prendre les choses en main. Je fais avancer la camionnette près du caveau de mon père et là on me dit qu'il va falloir descendre le cercueil. Ils nous ont prêté deux cordes. On a entrelacé le cercueil de mon père. Les deux pauvres marbriers qui se trouvaient ici nous ont donné un coup de main à mes frères et moi pour le descendre sur le caveau", poursuit-il.

"À la suite de cela, il n'y a pas eu de cérémonie donc j'ai dû improviser. Je me suis retrouvé devant ma famille et ce qui m'a le plus frustré c'est de me dire qu'ils pensaient que je n'avais pas payé les pompes funèbres", confie-t-il.

À lire aussi
Illustration d'un village de l'île de Poros en Grèce Grèce
Grèce : un accident d'hélicoptère fait deux morts près de l'île de Poros

Richard Bruyère a donc décidé de faire appel à un avocat et de porter plainte contre la société et de se "battre pour la mémoire de mon père". La société de pompes funèbres promet de son côté un dédommagement. 

À écouter également dans ce journal

Faits divers - L'incendie continue de faire rage au sud-est de Carcassonne, sur la commune de Montirat. 900 hectares de végétation ont été détruits. 500 pompiers sont mobilisés depuis hier après-midi.

Religion - 27.000 pèlerins sont attendus à Lourdes aujourd'hui. 

Enquête - Emiliano Sala, le footballeur argentin tué dans un accident au-dessus de la Manche en janvier dernier, a été exposé à un niveau potentiellement mortel de monoxyde de carbone, révèle son autopsie. Il est donc probable que le pilote ait également été victime de cette intoxication.  Il y aurait eu une mauvaise étanchéité de la cabine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Nord Le journal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798183968
Les infos de 7h - Nord : un père doit être mis en terre par ses propres fils
Les infos de 7h - Nord : un père doit être mis en terre par ses propres fils
Début août, aucun porteur ni maître de cérémonie n'était présent le jour de l'enterrement à Condé-sur-l'Escaut (Nord) et le cercueil était trop petit. L'un des fils a décidé de porter plainte contre la société de pompes funèbres.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/les-infos-de-7h-nord-un-pere-a-du-etre-mis-en-terre-par-ses-propres-fils-7798183968
2019-08-15 07:28:13
https://cdn-media.rtl.fr/cache/PPLy1KHNqWhCLoL93Y4Q8A/330v220-2/online/image/2019/0325/7797289688_des-employes-dans-un-cimetiere-dans-le-val-de-marne-illustration.jpg