1 min de lecture Religions

Assomption 2019 : que fête-t-on le 15 août ?

ÉCLAIRAGE - Fête catholique, le 15 août est férié en France. Avant la Révolution française, ce jour était célébré comme une forme de fête nationale.

L'Assomption de la Vierge, par Nicolas Poussin (XVIIe s.) (détail)
L'Assomption de la Vierge, par Nicolas Poussin (XVIIe s.) (détail) Crédit : Wikimedia Commons
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Le 15 août est un jour férié, et il tombe souvent bien, en plein été, car il permet aux juillettistes de profiter d'un congé supplémentaire pendant les beaux jours. C'est aussi l'occasion pour les catholiques de réaliser de grands pèlerinages. Ils célèbrent l'Assomption de la Vierge Marie.

L'Assomption, à ne pas confondre avec l'Ascension, est une vérité de foi pour l'Église de Rome selon laquelle la mère du Christ, Marie, "après avoir achevé le cours de sa vie terrestre, fut élevée corps et âme" au ciel. Si ce dogme n'a été proclamé officiellement qu'en 1870, il a été énoncé dès les premiers siècles du christianisme, puisque la fête a été instituée à la fin du VIe siècle.

Cette doctrine est rejetée par la plupart des Églises réformées et protestantes, car elle n'est pas évoquée dans l'Évangile. Chez les orthodoxes, elle est appelée "Dormition de la Vierge". Elle insiste davantage sur le fait que la Vierge serait décédée sans aucune peur de la mort, et ce serait comme "endormie". C'est un thème très courant de l'iconographie orientale. 

Une fête particulièrement célébrée en France

Pour les catholiques français, l'Assomption est l'occasion de grands pèlerinages vers les lieux d'apparition présumée de la mère de Jésus, comme à Lourdes (Hautes-Pyrénées), la Salette (Isère) ou encore l'île Bouchard (Indre-et-Loire), ou les grands sanctuaires mariaux comme Chartres (Eure-et-Loire), Notre-Dame-de-la-Garde à Marseille (Bouches-du-Rhône) ou encore Sion (Meurthe-et-Moselle). 

À lire aussi
Une femme voilée dans la rue (illustration) port du voile
Femme voilée au conseil régional : "Le port du voile est ressenti comme une provocation", dit Olivier Mazerolle

Cette dévotion particulière des catholiques français remonte au XVIIe siècle. En 1638, dans ce que l'histoire a retenu comme étant le "Vœu de Louis XIII", le roi de France a "consacré" sa personne, la couronne, la France et les Français à la Vierge et a ordonné que soient célébrées chaque 15 août de grandes processions afin d'avoir un fils. La naissance du petit Louis Dieudonné, futur Louis XIV, le 5 septembre de la même année, a donné une valeur particulière à cet acte. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Religions Société Catholiques
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants