1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 6h - Patrick Balkany va-t-il sortir de prison ?
1 min de lecture

Les infos de 6h - Patrick Balkany va-t-il sortir de prison ?

L'ancien maire de Levallois-Perret, incarcéré depuis février pour fraude fiscale, sera fixé sur son sort ce jeudi 4 août.

Patrick Balkany
Patrick Balkany
Crédit : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Les infos de 6h - Patrick Balkany va-t-il sortir de prison ?
00:07:25
Le journal RTL de 6h du 04 août 2022
00:07:25
Anne Le Henaff

Nouvel épisode dans le feuilleton Balkany. Incarcéré depuis février pour fraude fiscale, Patrick Balkany sera fixé sur son sort ce jeudi 4 août aux alentours de 9h30. La cour d'appel de Paris va en effet rendre sa décision concernant sa demande d'aménagement de peine. 

Cela fait maintenant 6 mois qu'il est à Fleury-Mérogis. L'ancien maire de Levallois-Perret avait déjà effectué 5 mois à la prison de la Santé avant d'être autorisé à purger sa peine à son domicile, mais le bracelet sonnait un peu trop souvent, parce qu'il ne respectait pas les limites imposées. 

Et surtout, Patrick Balkany ne montrait aucun empressement à rembourser les sommes qu'il devait au fisc, soit plus de 4 millions d'euros. C'est pour cela qu'il s'était de nouveau retrouvé derrière les barreaux.

Ayant obtenu une libération conditionnelle en mai dernier, le parquet avait fait appel en raison du fait qu'il n'avait remboursé que 7.000 euros et qu'il n'acceptait pas le principe de sa condamnation. C'est donc le résultat de cet appel qui sera connu à 9h30, alors que la fin de la peine de Patrick Balkany est fixée au mois d'avril 2023.

À écouter également

Faits divers - Huit personnes, dont une dans un état "critique", ont été blessées mercredi 3 août par "plusieurs explosions" sur le site de la poudrerie Eurenco à Bergerac en Dordogne, classé Seveso "seuil haut".

Pouvoir d'achat - Le Parlement a approuvé définitivement mercredi 3 août le premier volet du paquet de mesures en faveur du pouvoir d'achat, après des gages donnés à LR.

Taïwan - Le chef de la diplomatie de l'Union européenne Josep Borrell a condamné ce jeudi les manœuvres militaires "agressives" de la Chine, estimant qu'il n'y avait "aucune justification" à utiliser "comme prétexte" la visite à Taïwan de Nancy Pelosi.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire