1 min de lecture Nantes

Les infos de 5h - Steve : l'organisation de la soirée en cause ?

L'inspection générale de l'administration a été saisie pour faire la lumière sur l'organisation de la soirée où Steve a disparu. Et ce alors que le rapport de l'IGPN n'établit "pas de lien" entre l'intervention des forces de l'ordre et sa mort.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Les infos de 5h - Steve : l'organisation de la soirée en cause ? Crédit Image : LOIC VENANCE / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission

Le rapport de l'IGPN n'établit pas de lien entre l'intervention de la police et la disparition de Steve à Nantes, a indiqué hier le premier ministre Édouard Philippe, qui promet "de faire toute la lumière". Les proches de Steve attendent les résultats de l'autopsie, qui a été pratiquée hier matin sur son corps retrouvée dans la Loire la veille.

Le rapport de l'IGPN, la police des polices, semble plutôt pointer du doigt la responsabilité des organisateurs de la Fête de la musique sur les quais tout comme la mairie qui n'avait mandaté que deux agents de sécurité privé ce soir-là

"Plus de cinq semaines après les faits, le déroulement de cette soirée, l'enchaînement des faits, restent confus. Je ne peux évidemment pas m'en satisfaire. C'est pourquoi j'ai décidé de saisir aujourd'hui l'Inspection générale de l'administration pour aller plus loin et comprendre les conditions d'organisation de l'événement par les pouvoirs publics : mairie et préfecture, ainsi que par les organisateurs privés", a-t-il expliqué.

À écouter également dans ce journal

Faits divers - Un ouvrier est mort et trois autres ont été gravement blessés sur un chantier mardi à Paris après la chute d'une passerelle fixée à une vingtaine de mètres de hauteur.

À lire aussi
Le domicile des Dupont de Ligonnès à Nantes où les corps de la famille avaient été retrouvés en avril 2011 faits divers
Xavier Dupont de Ligonnès arrêté : réécoutez "L'Heure du crime" du 6 mai 2018

Social - 44 salariés sauvés mais 138 sur le carreau : Ageco Agencement a obtenu mardi le feu vert à la reprise partielle de WN, en redressement judiciaire après avoir échoué à relancer l'activité sur l'ancienne usine de sèche-linge Whirlpool d'Amiens. 

Faits divers - Dans le Gard, un incendie a brûlé 480 hectares et entraîné l'évacuation de 190 personnes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nantes Loire-Atlantique Enquête
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants