1 min de lecture Accident

Paris : 1 mort et 3 blessés graves après la chute d'un échafaudage

L’échafaudage d'un immeuble chantier de réhabilitation de la RATP s'est effondré dans le XIIIe arrondissement de Paris. Un ouvrier est mort, trois autres sont grièvement blessés.

CARTE RUE ABEL HOVELACQUE, XIIIe ARRONDISSEMENT DE PARIS
CARTE RUE ABEL HOVELACQUE, XIIIe ARRONDISSEMENT DE PARIS Crédit : RTL
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

À Paris, un échafaudage s'est effondré ce mardi 30 juillet à 11h45 emportant quatre ouvriers dans sa chute. L'un est mort, les trois autres sont grièvement blessés. Ils ont été transportés en urgence absolue à l'hôpital, selon les pompiers contactés par RTL. 

L'accident, révélé par nos confrères du Parisien, a eu lieu peu avant midi dans le quartier de la place d'Italie (XIIIe), au sud de la capitale. Il s'agit d'un chantier de réhabilitation d'un bâtiment de la RATP "destiné à être transformé en logements", a indiqué à l'AFP le maire de l'arrondissement Jérôme Coumet (PS). "Le chantier, entamé il y a plusieurs mois, n'était pas mal tenu", a-t-il poursuivi. Le bâtiment, de 13 mètres de haut, abritait les services de maintenance de la ligne 6.

Les trois ouvriers blessés gravement, qui souffrent de "nombreuses fractures", ont été transportés "conscients" à l'hôpital, a précisé une source policière. Une vingtaine de leurs collègues présents sur les lieux, choqués, ont été pris en charge par la protection civile. "Le chantier, entamé il y a plusieurs mois, n'était pas mal tenu", a affirmé de son côté le maire qui n'avait "reçu aucun signalement". Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de cette chute. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Accident Faits divers Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants