1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 5h - Crise en Ukraine : un sommet entre Biden et Poutine prévu, sauf en cas d'invasion russe
2 min de lecture

Les infos de 5h - Crise en Ukraine : un sommet entre Biden et Poutine prévu, sauf en cas d'invasion russe

L'Élysée a annoncé dans la nuit du dimanche au lundi 21 février que les présidents russe et américain acceptaient le principe d'un sommet pour tenter de trouver une issue favorable au conflit en Ukraine.

Joe Bide et Vladimir Poutine
Joe Bide et Vladimir Poutine
Crédit : Pavel Golovkin, Eric BARADAT / AFP / POOL
Le journal RTL de 5h du 21 février 2022
00:07:17
Crise en Ukraine : un sommet entre Biden et Poutine prévu, sauf en cas d'invasion russe
00:07:17
Lionel Gendron - édité par Florine Boukhelifa

Ils devraient bien se voir ou au moins se parler. Joe Biden et Vladimir Poutine acceptent le principe d'un sommet pour trouver une issue à la crise en Ukraine. Cependant, les Américains ont posé une condition : qu'il n'y ait pas d'invasion par la Russie. L'annonce a été faite dans la nuit du dimanche au lundi 21 février par l'Élysée et confirmée dans la foulée par la Maison Blanche.

Alors qu'Emmanuel Macron s'est entretenu dimanche soir avec le président américain, quelques heures après avoir eu son homologue russe au téléphone, Washington souhaite saisir cet espoir de paix de dernière minute. Il est cependant trop tôt pour dire où aurait lieu ce sommet, sur quel format et si les deux présidents se rencontreront en personne.

La Maison Blanche précise qu'un tel rendez-vous ne pourrait précéder la rencontre entre les chefs de la diplomatie. Sergueï Lavrov et Antony Blinken doivent se voir jeudi et seront chargés de préparer le sommet s'il a lieu, car les États-Unis rappellent qu'en cas d'invasion de l'Ukraine, plus question de se parler. C'est pourquoi la Maison Blanche indique que Joe Biden est d'accord "sur le principe".

Les Américains restent en effet très méfiants : Antony Blinken a encore affirmé que tout indiquait que la Russie allait attaquer l'Ukraine. Malgré tout, l'initiative diplomatique française est accueillie favorablement. Il s'agit d'un élément positif, ce qui était devenu rare ces derniers jours.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Fait divers - Une randonneuse de 25 ans a été tuée par une balle perdue lors d'une battue aux sangliers samedi 19 février à Cassaniouze, dans le Cantal. L'auteure du tir, une jeune femme de 17 ans, a été placée en garde à vue dimanche pour homicide involontaire.

Coronavirus - Olivier Véran a confirmé dimanche 20 février l'effondrement de la vague Omicron, mais a précisé qu'il fallait encore attendre un peu pour lever le masque et de ranger le passe vaccinal.

International - Le palais de Buckingham a annoncé dimanche 20 février que la reine Elizabeth II a été testée positive au coronavirus avec des symptômes "légers"

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/